HomePolitiqueBénin: accusé de menu fretin, Paul Hounkpè dézingue Joël Aivo

Bénin: accusé de menu fretin, Paul Hounkpè dézingue Joël Aivo

Bénin: accusé de menu fretin, Paul Hounkpè dézingue Joël Aivo
Bénin: accusé de menu fretin, Paul Hounkpè dézingue Joël Aivo

Traité de candidat poids plume désigné par le pouvoir de la rupture pour un match amical, Paul Hounkpè, secrétaire exécutif national de la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), n’est pas allé de main morte pour remonter les bretelles à l’agrégé de droit, le professeur Joël Aïvo.

A la faveur d’une conférence de presse qu’il a animée le mardi 16 Février 2021 à Porto-Novo, le candidat du Front pour la restauration de la démocratie (FRD), Joël Aïvo, a suggéré une remise en cause du processus électoral en cours et a taxé les duos-candidats constitués par Corentin Kohoué-Iréné Agossa et Alassane Soumanou-Paul Hounkpè de candidats légers promus pour accompagner la manœuvre de confiscation du pouvoir en cours.

Des propos qui n’ont pas laissé indifférent le secrétaire exécutif national de la Force cauris pour un Bénin émergent, Paul Hounkpè, qui dans une réplique cinglante sur une télévision privée de la place, estime que traiter de menus fretins les candidats retenus par la Commission électorale nationale autonome (CENA), « est irrespectueux pour l’institution et la personne même du professeur ».

Lire aussi  Bénin: Sylvain Akindès réagit à la publication de Benoît Illassa sur Nicéphore Soglo

Pour le numéro 1 de la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), les propos tenus par le constitutionnaliste sont les propos d’un arriviste. Selon lui, le candidat du Front pour la restauration de la démocratie n’a de leçon à donner à personne.

« On l’a connu où pour qu’il pousse l’outrecuidance à nous appeler menus fretins? », s’insurge Paul Hounkpè.

L’ancien maire de Bopa rappelle à l’agrégé de droit que ceux qu’il qualifie de menus fretins ont chacun un parcours politique bien connu du peuple béninois mais on ne peut pas dire de même de sa personne.

Au besoin, Paul Hounkpè rappelle au constitutionnaliste qu’il fut plusieurs fois maire avant d’avoir été nommé Ministre de la République sous le régime défunt de Boni Yayi. Pareil mais à quelques nuances près pour l’ancien ministre d’État, Alassane Soumanou Djimba, et anciennement député.

Lire aussi  Bénin: un lapsus du ministre Orounla fait le tour de la toile

Les parcours politiques dans un passé récent du duo Corentin Kohoué-Iréné Agossa ne sont pas des moindres, a poursuivi Paul Hounkpè.

A en croire Paul Hounkpè, « si l’on doit parler de menu fretin, Joël Aïvo en est un en vérité », martèle le leader de la FCBE.

Pour finir, avec un ton menaçant, Paul Hounkpè affirme que son parti politique est farouchement opposé à la remise en cause du processus électoral. Et il se fera le devoir de saisir qui de droit en vue de la réparation des préjudices que pourrait occasionner une telle suspension aux contribuables béninois.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here