Home Life style Nigeria : Chioma répond aux accusations de violence conjugale lancées contre son...

Nigeria : Chioma répond aux accusations de violence conjugale lancées contre son mari Davido

benintimes-nigeria-chioma-repond-aux-accusations-de-violence-conjugale-lancees-contre-son-mari-davido-01
benintimes-nigeria-chioma-repond-aux-accusations-de-violence-conjugale-lancees-contre-son-mari-davido-01

Face aux accusations de violence conjugale lancées contre le célèbre chanteur nigérian Davido, sa femme Chioma réagi. Cette dernière affirme que son mari n’a jamais eu à la maltraiter.

Depuis un moment, le chanteur nigérian est au cœur de nombreuses polémiques qui affolent la toile. Il a été en premier lieu accusé de l’assassinat de certains de ses amis. Après avoir eu un terrible accident, une autre rumeur a été propagé par un blogueur Gist Loveur, créant l’émoi.

Selon ce dernier, le chanteur se serait disputé avec sa femme à cause de sa nouvelle infidélité. Au cours de cette dispute, la femme en colère l’aurait poussé dans les escaliers. Indigné face à ces propos, l’épouse du chanteur réagi. A l’en croire, son mari n’a jamais été violent envers elle, et qu’elle ne l’a jamais poussé.

Lire aussi  A son retour, voici ce que Kamto demande à Paul Biya

 » Je sais que vous aimez absolument diffuser toutes sortes de rumeurs et d’histoires pour votre divertissement et je sais depuis le premier jour à quoi m’attendre des blogs et d’internet, en particulier avec moi-même et ma famille dans l’espace public.

Je ne suis jamais sortie pour répondre à un blogueur ou réagir à des rumeurs auparavant, car franchement, je n’ai jamais eu la nature de m’engager dans des batailles en ligne ou de faire trop attention aux médias sociaux.

Mais je dois dire que j’ai trouvé assez troublantes, les histoires de violence domestique entre David et moi, et que je ressens le besoin de parler. La violence domestique et la maltraitance ne sont PAS des plaisanteries et ne doivent jamais être prises à la légère.

Lire aussi  Bénin: Ganiou Soglo se prononce sur la commémoration des 30 ans de l'ouverture officielle de la CNFVN

Il n’y a jamais eu d’incident de maltraitance chez moi. Il n’a jamais levé un doigt de ma vie pour me toucher et je ne l’ai même pas poussé.

Je crois qu’avec tout ce que nous colportons en tant qu’êtres humains, que ce soit hors ligne ou en ligne, nous devrions avoir un peu plus peur de Dieu, surtout lorsque nous parlons de choses dont nous ne savons absolument rien.

Je ne sais pas d’où ces histoires ont commencé dans le monde, mais je veux m’assurer que tout le monde se préoccupe, qu’il soit faux ou réel, que cela ne se soit jamais produit et ne se produira jamais  » , a t’elle laissé entendre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here