HomeLife styleEudoxie Yao a une nouvelle concurrente de taille (Photos)

Eudoxie Yao a une nouvelle concurrente de taille (Photos)

Eudoxie Yao a une nouvelle concurrente de taille (Photos)
Eudoxie Yao a une nouvelle concurrente de taille (Photos)

La « déesse du miel », c’est son surnom. Si vous croyiez avoir tout vu avec Eudoxie Yao en matière de rondeurs, eh bien détrompez-vous ! Le physique généreux de Marie-Noëlle pourrait vous laisser tout aussi baba.

Elle qui a presque tout de son aînée dans le milieu, Eudoxie. Sensiblement le même calibre, la même catégorie poids lourds (forme « awoulaba » XXL s’entend), même canon de beauté, mêmes prestance et mimiques. Le duel à distance entre ces deux créatures n’en est peut-être qu’à ses débuts… Mais en termes de popularité, Eudoxie Yao a placé la barre haut.

Elle qui profite de l’exposition médiatique dans le show business et ne rate aucune occasion de s’exposer, culmine à plus de un million d’abonnés Facebook et des centaines de milliers de followers sur Instagram issus de l’Afrique et sa diaspora. Quant à Marie-Noëlle, elle avance à pas feutrés dans cet univers tourbillonnant dont elle découvre à peine les méandres. Elle compte néanmoins près de 10 mille abonnés Facebook sur sa page, en moins d’un an.

Lire aussi  Présidentielle Guinéenne : Grand P fixé sur son sort

Marie-Noëlle Gnamien Kouassi est étudiante en master de philosophie à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké. En parallèle, elle travaille dans une structure de communication. « J’adore m’amuser, ce que mon père détestait. Je suis la personne la plus authentique que tu pourrais croiser (…). Car j’adore dire la vérité, ce que d’aucuns qualifient souvent d’irrévérencieux, maladroit ou malpoli », dit-elle.

Les hobbies de cette jeune femme, visiblement libérée et décomplexée, sont entre autres la lecture, la télévision, les voyages, la cuisine, la danse. « Même si je danse mal… », admet-elle, pince-sans-rire. En effet, « la go » est un peu taquin sur les bords, voire coquine. En témoignent ses vidéos et stories que ses abonnés ont plaisir à visionner et à commenter. De quoi mettre quelques fois les mâles en rut, dont certains n’hésitent pas à demander lourdement ses contacts.

Même avec son air quelque peu naïf, Marie-Noëlle semble habituée à ces flagorneries. Pas étonnant aussi, que certaines personnes exploitent ses photos sur internet pour des pratiques de « bizi » (prostitution). Ce qui agace fortement la jeune femme. « J’aime l’argent mais je ne ferai pas de vilaines choses pour l’avoir. Je suis très amoureuse quand je suis avec la personne qu’il faut », exique-t-elle. « Je suis impulsive, j’aime palabre mais mes colères sont éphémères », affirme la jeune femme. Tout en évoquant son attachement au divin : « Je ne m’amuse pas avec mon affaire de Dieu, non, non, non ! » 

Lire aussi  Présidentielle guinéenne : les images de Grand P lors de son vote

Comme Eudoxie Yao, la « mielleuse » Marie-Noëlle est d’ethnie Baoulé (comme quoi il n’y a pas de hasard). Mais en pince-t-elle aussi pour Grand P ? Le 6 janvier dernier, elle publiait une photo de la star guinéenne, photo montage avec des dreadlocks, accompagnée de ce commentaire : « nouveau look de notre beau Grand P. Il dja non ? Un cœur pour lui ». Eh bien, dis donc ! Eudoxie Yao aurait-elle du souci à se faire avec sa nouvelle « rivale »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here