HomeJusticeViolences électorales de 2019 au Bénin: mauvaise nouvelle pour les détenus libérés...

Violences électorales de 2019 au Bénin: mauvaise nouvelle pour les détenus libérés (vidéo)

Violences électorales de 2019 au Bénin: mauvaise nouvelle pour les détenus libérés (vidéo)
Violences électorales de 2019 au Bénin: mauvaise nouvelle pour les détenus libérés (vidéo)

Nouvelle décision de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP), ce jeudi 04 décembre 2020, à propos des élections législatives d’avril 2019. Après l’analyse au fond et sur les réparations de la requête de Sébastien Ajavon, la Cour jette un pavé dans la mare du dialogue politique ayant abouti à la loi d’amnistie.

La CADHP vient de rendre un arrêt qui ne doit certainement pas réjouir la soixantaine de jeunes arrêtés lors des violences électorales de 2019 et libérés après le vote sur l’amnistie. La Cour africaine a en effet ordonné à l’Etat béninois de prendre toutes les dispositions nécessaires pour abroger la « loi la loi n° 2019 – 39 du 31 juillet 2019 portant amnistie des faits criminels, délictuels et contraventionnels commis lors des élections législatives du 28 Avril 2019 ».

Lire aussi  Bénin : l'activiste, Jean Kpoton arrêté et placé en garde à vue

Par ailleurs, la Cour africaine ordonne à l’Etat de diligenter toutes les enquêtes nécessaires pouvant permettre aux victimes d’obtenir la reconnaissance de leurs droits et réparation. Il faut rappeler que les personnes interpellées en son temps, avaient été accusées d’avoir participé aux violentes manifestations de protestations, notamment celles des 01 et 02 mai 2019 à Cadjèhoun, dans la rue de la résidence de l’ex-Chef d’Etat, Boni Yayi.

Lire aussi  Bénin - Commercialisation de faux médicaments : des têtes tombent

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here