HomeJusticeTricherie au concours de magistrats : l’ordre des avocats réagit

Tricherie au concours de magistrats : l’ordre des avocats réagit

Tricherie au concours de magistrats : l'ordre des avocats réagit
Tricherie au concours de magistrats : l'ordre des avocats réagit

Lors de la composition du concours de recrutement de 100 auditeurs de justice, le samedi 12 décembre 2020, des cas de tricherie ont été relevés. Suite à cette situation dans laquelle, certaines personnalités du corps des avocats seraient impliquées, le Conseil de l’Ordre des avocats a invité le Bâtonnier à sauvegarder la dignité du Barreau.

En sa séance du jeudi 17 décembre 2020, le Conseil de l’Ordre des avocats du Bénin s’est prononcé sur les cas de tricherie survenus lors du concours des auditeurs de justice du samedi 12 décembre. « A ce sujet, le Conseil a autorisé le Bâtonnier à prendre toutes les mesures nécessaires en vue de la sauvegarde de la dignité collective du Barreau », peut-on lire dans la note d’information n°20/20 de l’Ordre des avocats.

Lire aussi  Financement de Kadhafi : suite aux propos de Takieddine, les magistrats réagissent

A noter que suite à l’éclatement de l’affaire, le Président de la République a automatiquement ordonné l’annulation du concours. La candidate prise en situation de tricherie a été interpellée par la police républicaine et l’affaire confiée au Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Cotonou.

Retour sur les faits

Dans la matinée du mardi 15 décembre 2020, lors d’une conférence de presse, le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Alain Oroula, a rassuré que les mises en cause sont en garde à vue et seront présentés au procureur de la république sur instruction du parquet.

Comme lui, le procureur Mario Mètonou a annoncé les peines encourues par les auteurs et complices de la fraude. A l’en croire, les deux candidates, risquent, au regard des articles 754 et 757 du code pénal, cinq ans de prison et cinq millions d’amende chacune.

Lire aussi  Recrutement d'auditeurs de justice : les deux candidates arrêtées pour tricherie présentées au Procureur

Deux cas de tricherie relevés

En effet, deux cas de tricherie ont été observés le samedi au Lycée Technique Coulibaly de Cotonou, où 1498 candidats ont pu composer pour 100 postes à pourvoir. La première a été surprise en train de recevoir de son interlocuteur les réponses aux questions sur son téléphone portable.

La seconde, visiblement plus expérimentée, était dans la salle de composition avec le corrigé-type de l’épreuve de droit pénal. Seulement, sa feuille de brouillon était différente de celle distribuée par le centre de composition aux différents candidats. Aux dernières nouvelles, un avocat et un magistrat seraient impliqués dans cette affaire de tricherie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here