Home Justice Lehady Soglo: indigné, son avocat brise le silence

Lehady Soglo: indigné, son avocat brise le silence

Lehady Soglo: indigné, son avocat brise le silence
Lehady Soglo: indigné, son avocat brise le silence

Après la condamnation de l’ancien maire de la ville de Cotonou, Léhady Soglo, son avocat réagit. Pour ce dernier, la décision de la CRIET est purement politique.

La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), a donné le verdict final dans le dossier de Léhady Soglo, accusé d’abus de fonction au moment où était à la tête de la mairie de Cotonou. Selon le verdict, l’ancien maire de la vile de Cotonou a écopé de 10 ans d’emprisonnement.

Face à cette décision de la Cour, Me Alfred Boccovo, l’avocat de Léhady Soglo, a dénoncé sur RFI une décision politique. « Acharnement politique ». « C’est un acharnement politique. C’est une chasse aux sorcières. Je dirai même que c’est un procès en charlatanisme contre mon client parce que c’est totalement absurde », a laissé entendre l’avocat de Léhady Soglo.

Dans cette affaire où l’ancien maire est accusé de détournement et d’abus de fonction, plusieurs agents de la mairie de Cotonou étaient également poursuivis. Mais ces derniers ont été relaxés par la Cour. Du coup, seul Léhady Soglo, a été condamné à 10 ans de prison ferme pour abus de fonction.

« Je dois en réalité féliciter la CRIET pour la lucidité qu’elle a eu en relaxant purement et simplement toutes les personnes qui sont poursuivies devant elle pour toutes les infractions qui leurs sont reprochées à l’exception de mon client », s’est exprimé Me Alfred Boccovo convaincu de son côté que le dossier est « vide ». Pour l’homme de droit, la décision de la Cour est « dans une logique politique d’exclusion, d’élimination d’un homme politique ».