HomeJusticeCRIET : installé dans ses nouvelles fonctions, Mario Mètonou prend des engagements

CRIET : installé dans ses nouvelles fonctions, Mario Mètonou prend des engagements

Bénin: Mario Mètonou donne les motifs de l’arrestation de Reckya Madougou
Bénin: Mario Mètonou donne les motifs de l’arrestation de Reckya Madougou

Le ministère public près la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) a changé de main. Après plus de deux ans passées au poste, Ulrich Gilbert Togbonon a passé les charges à son collègue, Mario Elomn Mètonou, nommé à ce poste, lors du Conseil des ministres qui, en sa séance de ce mercredi 06 janvier 2021, a effectué quelques redéploiements dans le secteur de la justice.

Le nouveau procureur de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), en entrant, ce jeudi 4 Février 2021, dans ses nouvelles fonctions de Procureur spécial, a tenu à rappeler à son auditoire les limites de ses compétences.

Dans son discours de prise de fonction, Mario Elomn Mètonou a évoqué ce qui constituerait sa feuille de route. L’ancien Procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou a, en effet, levé un coin de voile sur la nouvelle marque qu’il entend donner à cette juridiction qui a mauvaise presse dans l’opinion.

Lire aussi  Bénin: convoqué par la CRIET, le maire de Bantè a brillé par son absence

Le magistrat entend administrer la juridiction spéciale, de manière à ce qu’il y ait l’égalité de tous, quel que soit le rang social du justiciable.

Il s’est également engagé à faire preuve de transparence, ce qui est consubstantielle à la crédibilité de l’œuvre de justice. Enfin, le nouveau procureur de la CRIET promet la bonne application de la loi dans le strict respect de la procédure judiciaire.

Qui est Mario Elomn Mètonou, le nouveau procureur de la CRIET ?

Jusqu’à sa nomination au poste de Procureur spécial à la CRIET, Elonm Mario METONOU était Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Première classe de Cotonou.

Dès son arrivée au Parquet de Cotonou, il fait, de la lutte contre l’insécurité et l’insalubrité, son cheval de bataille. En effet, à travers une lutte implacable contre la pollution, sous toutes ses formes, Mario Elonm Mètonou a réussi à faire, de son territoire de compétence, l’une des rares villes du Bénin où les règles de sauvegarde de l’environnement ont commencé par être respectées.

Lire aussi  Tricherie au recrutement d'auditeurs de justice : le procureur Mètonou parle d'une lourde peine

Au fil de ses dix années de carrière, il a consolidé une connaissance fine de la magistrature et la pratique des investigations. Juge d’instruction en charge du 7e cabinet du Tribunal de Cotonou, pendant cinq ans, il a été nommé, en 2016, premier Substitut du Procureur de la République de Cotonou. Il s’est investi, notamment, dans les enquêtes du dossier des médicaments contrefaits au Bénin.

Diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) et de l’Ecole Doctorale de l’Université d’Abomey-Calavi (Benin), il est sorti major de sa promotion en MASTER II-recherche en droit et institutions judiciaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here