Home Justice Bénin: le procès en appel du journaliste Ignace Sossou renvoyé au 5...

Bénin: le procès en appel du journaliste Ignace Sossou renvoyé au 5 mai 2020

Bénin: le procès en appel du journaliste Ignace Sossou renvoyé au 5 mai 2020
Bénin: le procès en appel du journaliste Ignace Sossou renvoyé au 5 mai 2020

A peine ouvert ce mardi 28 avril 2020, au Tribunal de Cotonou, le procès en appel du journaliste Ignace Sossou vient d’être reporté au mardi 05 mai 2020. Les avocats du procureur Mario Mètonou ont demandé plus de temps pour mieux élucider les dossiers.

Le journaliste Ignace Sossou, incarcéré depuis le 20 décembre dernier pour avoir relayé sur les réseaux sociaux des propos du procureur en live-tweets, lors d’un séminaire organisé à Cotonou par CFI, a vu son procès prévu pour ce mardi 28 avril, renvoyé au 05 mai prochain. La principale raison de ce renvoi est que les avocats du procureur Mario Mètonou ont demandé du temps afin d’étudier les nouvelles pièces apportées par les avocats du journaliste en prison depuis le 24 décembre 2019. Selon les précisions de BWTV, il s’agirait des pièces postérieures à sa condamnation, notamment, des documents de CFI.

Rappelons que l’homme de presse, Ignace Sossou, a été accusé d’ « harcèlement » et d’avoir sorti des propos du plaignant de leurs contextes par l’accusation. Ce dernier soutient que le journaliste, en relayant sur les réseaux sociaux des dires du procureur en live-twitter, a causé une détresse émotionnelle au plaignant. Une fois l’affaire éclatée, la CFI a simplement et purement pris ses distances avec l’accusé qui participait lui aussi au séminaire. Encore mieux, toujours d’après la même source, la CFI a envoyé un courrier aux autorités béninoises pour plonger le journaliste Ignace Sossou.

Du coup, le jeune journaliste à été arrêté à son domicile le vendredi 20 décembre 2019. Reconnu coupable pour faits de harcèlement par le biais des moyens de communication électronique, il a écopé de 18 mois d’emprisonnement ferme. De même, une amende de deux cents mille (200.000) francs CFA, en application des dispositions de l’article 550 de la Loi n°2017-20 du 20 avril 2018 portant Code du numérique en République du Bénin, lui a été collée à l’issue d’une audience publique tenue le mardi 24 décembre 2019.

Lire aussi  Etats-Unis – Formation militaire : le Bénin honoré à l'étranger