HomeJusticeBénin – Affaire gifle infligée à un magistrat: des têtes tombent

Bénin – Affaire gifle infligée à un magistrat: des têtes tombent

Bénin - Affaire gifle infligée à un magistrat: des têtes tombent
Bénin - Affaire gifle infligée à un magistrat: des têtes tombent

Noël BALLO, le commissaire adjoint de l’Unité Spéciale de Police Maritime et Fluviale (USPMF) et Christophe J. HOUELETE en service au commissariat de police du 5e arrondissement de Cotonou ne sont plus libres de leurs mouvements. Ils ont été arrêtés et gardés à vue depuis hier à la Police des Armées sise à Agblangandan dans l’enceinte de la Brigade Économique et Financière (BEF).

Nul n’est au dessus de la loi et le système « anti-impunité » installé sous La Rupture ne cesse de sévir dans la corporation policière. Hier, l’officier et le sous-officier de police ayant donné dans la soirée du vendredi 7 mai 2021, une paire de gifle de tonnerre à un magistrat en service à Kandi sont encore tombés dans la narse de l’impunité. En effet, le commissaire adjoint de l’Unité Spéciale de Police Maritime et Fluviale (USPMF), Noël BALLO et le SBP Christophe J. HOUELETE en service au commissariat de police du 5e arrondissement de Cotonou avaient adopté selon le magistrat victime, des actes de violences dans la soirée du vendredi 7 mai dernier sur sa personne. En clair, ces fonctionnaires de police avaient violenté un magistrat, juge au tribunal de Kandi dont nous taisons pour l’instant l’identité.

Lire aussi  Coronavirus : les églises, mosquées et bars restent fermés jusqu'à nouvel ordre

Nos sources informent qu’ils seront présentés demain, vendredi 14 mai 2021 au procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou qui décidera de la suite de cette nébuleuse affaire entre des commis de l’état.

Il faut noter que les faits reprochés aux policiers en cause, dont ils avaient pourtant nié à leur hiérarchie, le Commissaire principal chef d’unité semblent être avérés. Car, leur arrestation se justifie par les enquêtes menées par le service de la Police aux Armées. Pour mémoire, le procureur avait fait saisir ce service de la Police aux Armées pour faire toute la lumière sur l’affaire.

Lire aussi  Bénin: compte-rendu du Conseil des ministres de ce jour

Affaire à suivre…

Source : LPT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here