HomeJusticeArrestation de Joël Aïvo : son comptable écouté, restriction des visites des...

Arrestation de Joël Aïvo : son comptable écouté, restriction des visites des avocats

Arrestation de Joël Aïvo : son comptable écouté, restriction des visites des avocats
Arrestation de Joël Aïvo : son comptable écouté, restriction des visites des avocats

Le professeur Joël Aïvo est gardé à vue depuis ce jeudi 15 avril 2021 à la Brigade économique et financier (BEF). Il est reproché au professeur les faits d’atteinte à l’autorité de l’Etat et d’appel à manifestations insurrectionnelles. Il a été écouté après son arrestation. Et ce vendredi 15 avril, c’est son comptable qui est en train d’être écouté par des officiers de la police judiciaire à la Brigade économique et financière (BEF) à Cotonou.

D’après les informations reçues de Maître Barnarbé Gbago, l’un des avocats du constitutionnaliste, son client a été écouté hier. Et ce vendredi 15 avril 2021, c’est le comptable de Joël Aïvo qui est en train d’être écouté. Après son audition, le comptable saura s’il sera aussi gardé dans les mailles de la justice comme son patron. Maître Barnarbé Gbago, ancien doyen de la Faculté de droit de l’UAC, prédit que la garde à vue du professeur Aïvo sera prorogée. Et donc, c’est probablement le lundi prochain que le constitutionnaliste va être présenté au procureur de la République près le tribunal de première classe de Cotonou. L’avocat a confié qu’il était avec le professeur toute la nuit dernière. Mais, il a dû attendre près d’une heure.

Lire aussi  Bénin : Joël Aïvo donne les raisons de son adhésion au Front pour la restauration de la démocratie

Des visites restreintes

Selon l’avocat, M. Barnarbé Gbago, la semaine écoulée, l’ordre des avocats s’est réuni. Au cours de cette réunion, le bâtonnier leur a transmis une information du ministre. Le ministre de la justice a chargé le bâtonnier d’avertir les avocats sur le fait que les droits de visite et d’assistance à leurs clients accusés des crimes comme «terrorisme » ou «préparation d’insurrection », vont considérablement être restreints. Et donc, les avocats ont été invités à se préparer. C’est dire que la nouvelle donne pour des prévenus accusés des crimes de terrorisme est qu’ils n’auront plus accès contre les autres accusés au service de leurs avocats. C’est déjà le cas depuis l’arrestation de Reckya Madougou, accusée de financement du terrorisme.

Lire aussi  Présidentielle au Bénin: déçu, Joël Aïvo se prononce à nouveau

Source : LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here