HomeJusticeAbomey-Calavi – Affaire 39 ha: Georges Bada plaide non coupable à la...

Abomey-Calavi – Affaire 39 ha: Georges Bada plaide non coupable à la barre

Abomey-Calavi - Affaire 39 ha: Georges Bada plaide non coupable à la barre
Abomey-Calavi - Affaire 39 ha: Georges Bada plaide non coupable à la barre

Le procès de l’ancien maire d’Abomey-Calavi, Georges Bada et de ses co-accusés s’ouvre ce vendredi 15 janvier 2021 devant le tribunal de la ville. La justice béninoise cherche à déterminer le rôle des mis en cause dans une affaire de bradage d’un domaine de 39 hectares.

Journée de procès pour Georges Bada, des fonctionnaires de la mairie d’Abomey-Calavi et de certains anciens conseillers communaux. L’ex-maire, Georges Bada et ses co-accusés se présentent ce vendredi 15 janvier 2021 devant les juges du tribunal d’Abomey -Calavi. C’est la première audience dans leur procès pour une affaire de bradage de domaine public.

Accusés dans une affaire de bradage de réserve administrative de 39 hectares, Georges Bada, ancien maire de la ville entre 2015 et 2020, a été incarcéré lundi 07 décembre 2020 après une longue audition devant le procureur. Il lui est reproché des faits « d’associations de malfaiteurs, escroquerie et Abus de fonction ».

Une vingtaine de personnes dont des responsables administratifs de la mairie d’Abomey-Calavi et des chefs d’arrondissement placées en détention provisoire dans ce dossier sont également attendues à ce procès. Elles sont poursuivies entre autres pour des faits de « faux et usages de faux, escroquerie et associations de malfaiteurs».

Dans cette affaire, certains anciens responsables de la ville d’Abomey-Calavi dont l’ex-maire, Patrice Hounsou-Guèdè, et l’ex-ministre de la décentralisation, Barnabé Dassigli sont également attendus. Ils doivent dire au tribunal ce qu’ils savent de l’affaire de bradage des 39 hectares.

Lire aussi  CEG1 Abomey-Calavi : un professeur renvoyé par ses élèves pour retard

Les chefs d’accusation

Ouverte peu avant 10h, l’audience a été suspendue avant de reprendre vers 10h30. Le motif de cette suspension est le changement de salle d’audience décidée par le juge au regard du nombre de personnes présentes.

Parmi la vingtaine de personnes dans le box des accusés, 18 sont en détention provisoire. Les accusés sont pour la plupart pousuivis pour les chefs d’accusation suivants: escroquerie, association de malfaiteurs, faux et usage de faux, complicité de faux et usage de faux.

Lire aussi  Affaire 39 hectares à Abomey-Calavi : de nouvelles têtes tombent

A la barre, plusieurs accusés dont l’ancien maire Georges Bada ont plaidé non coupable. Le tribunal poursuit l’ex-maire pour les faits d’escroquerie, d’abus de fonctions et d’association de malfaiteurs. 

Dans ce procès, le ministère public est representé par le juge Aubert Kodjo, procureur du tribunal d’Abomey-Calavi. L’audience est présidée par le magistrat Raynier Florent Gnansomon, président du tribunal de Calavi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here