HomeInternationalYodé et Siro : après leur condamnation, ils reçoivent une bonne nouvelle

Yodé et Siro : après leur condamnation, ils reçoivent une bonne nouvelle

Yodé et Siro : après leur condamnation, ils reçoivent une bonne nouvelle
Yodé et Siro : après leur condamnation, ils reçoivent une bonne nouvelle

L’affaire « Yodé et Siro » a été au cœur de l’actualité ivoirienne de ces dernières heures. Ce jeudi 03 décembre 2020, Yodé et Siro ont comparu devant les juges du Tribunal de Première Instance du Plateau. Il a fallu quelques heures pour voir le verdict tombé au grand désarroi des fans de ces artistes.

En réalité, après plus d’une heure d’audition, les juges ont condamné Yodé et Siro à 12 mois de prison avec sursis et au paiement de 5 millions d’amende pour chacun. Cette décision des juges est jugée sévère pour bon nombre de fans de ce célèbre groupe Zouglou. Après le verdict, les fans des artistes n’ont pas hésité à se mobiliser sur les réseaux sociaux et à contacter les concernés pour payer entièrement l’amende infligée. Devant cette mobilisation exceptionnelle, le groupe Zouglou a annoncé ce vendredi 04 décembre sur sa page Facebook ce qui suit:

Lire aussi  Bénin : le CA Pierre Gbégnon rétablit malgré sa condamnation

» Vous êtes nombreux à nous contacter pour participer à une cagnotte en vue de payer l’amende fixée par la justice au cours du Procès dans l’affaire « Le procureur contre Yodé et Siro ». Nous tenons à vous remercier pour l’élan de solidarité à notre égard !

Cependant nous vous invitons à un peu de patience. Vous aurez dans le courant de cette journée, la liste des numéros pour la réception de vos dons via notre page Officielle . Merci et restez à l’écoute ! Bon réveil et excellente journée à chacun. »

Lire aussi  Qui est le meilleur rappeur au Bénin ? Amir El présidente met fin au débat

Pour rappel, Yodé et Siro se sont retrouvés devant les tribunaux après leurs propos tenus le samedi 29 novembre dernier à l’endroit du procureur de la République, Richard Adou. Dans leurs propos, ils s’indignaient contre le procureur dans sa gestion des violences perpétrées durant le scrutin du 31 octobre dernier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here