Home International USA: nouvelle inculpation pour Derek Chauvin et 3 autres policiers

USA: nouvelle inculpation pour Derek Chauvin et 3 autres policiers

USA: nouvelle inculpation pour Derek Chauvin et 3 autres policiers
USA: nouvelle inculpation pour Derek Chauvin et 3 autres policiers

D’après des documents judiciaires non scellés, quatre anciens policiers de Minneapolis font face à des accusations fédérales pour les droits civils pour leur rôle dans l’arrestation et le meurtre de George Floyd. Un grand jury a émis un acte d’accusation à trois chefs d’accusation accusant Derek Chauvin, l’ancien officier blanc reconnu coupable par le tribunal de l’État du Minnesota du meurtre de Floyd et trois autres anciens officiers, Tou Thao, J. Alexander Kueng et Thomas Lane d’avoir violé ses droits constitutionnels, y compris son droit de ne pas voir ses besoins médicaux ignorés.

« Les accusés ont vu George Floyd étendu sur le sol, ayant manifestement besoin de soins médicaux, et ont volontairement omis d’aider Floyd », indique l’acte d’accusation. Thao, Kueng et Lane ont comparu avec leurs avocats devant le tribunal fédéral de Minneapolis vendredi par visioconférence. Tous les trois ont été libérés moyennant une caution de 25 000 $. Chauvin, qui attend une audience de détermination de la peine sur ses condamnations, est toujours en détention.

Lire aussi  Diplomatie: Biden et Ramaphosa veulent renforcer les relations USA-Afrique

Une indifférence délibérée

L’acte d’accusation fédéral accuse Chauvin, Thao, Lane et Kueng d’avoir privé Floyd de sa liberté et de montrer « une indifférence délibérée à ses graves besoins médicaux ». Thao, Kueng et Lane, qui ont tous été licenciés et arrêtés quelques jours après la mort de Floyd, font face à des accusations de l’État lors d’un procès prévu le 23 août pour avoir aidé et encouragé le meurtre au deuxième degré et l’homicide involontaire coupable au deuxième degré de Floyd.

Lire aussi  USA : la bourde du fils de Trump

D’autres accusations

Dans un autre acte d’accusation fédéral non scellé vendredi, Chauvin a également été accusé d’avoir violé les droits d’un garçon de 14 ans lors d’une arrestation en septembre 2017. Il est accusé d’avoir tenu l’adolescent par le cou et de l’avoir frappé avec une lampe de poche. Le procureur général des États-Unis, Merrick Garland, a donné la priorité à la répression des fautes policières depuis sa confirmation en tant que principal responsable de l’application de la loi du pays en mars, ouvrant des enquêtes sur les pratiques policières à Minneapolis et Louisville, Kentucky.

Source : LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here