HomeInternationalUSA : Donald Trump veut créer un nouveau parti patriotique

USA : Donald Trump veut créer un nouveau parti patriotique

Processus en destitution : des avocats de Trump lui tournent dos
Processus en destitution : des avocats de Trump lui tournent dos

Selon les informations du Wall Street Journal, le président sortant souhaite former un nouveau parti patriotique afin de continuer à exercer une influence dans le pays.

Moins de 24 heures avant l’investiture du 46ème président des États-Unis, qui aura lieu ce mercredi 20 janvier, Donald Trump a dressé son bilan à la tête du pays. Ce dernier s’est notamment vanté d’avoir «construit le plus grand mouvement politique dans l’histoire de notre pays». Le président sortant pourrait toutefois rendre sa carte de membre du parti républicain.

Mais l’homme d’affaire ne semble pas vouloir tirer un trait sur la politique. Comme le révèle en effet le Wall Street Journal, mardi 19 janvier, Donald Trump aurait sondé certains de ses conseillers et assistants dans l’optique de former un nouveau parti politique patriotique. Il continuerait ainsi à exercer une influence lors des quatre prochaines années.

Lire aussi  Etats-Unis : Sylvester Stallone endeuillé

Des nombreux soutiens parmi les électeurs républicains

Mais ce genre d’initiative a rarement rencontré le succès escompté face aux machines électorales républicaines et démocrates. Comme le précise Le Point, le président sortant peut toutefois s’appuyer sur de nombreux soutiens parmi les électeurs de base du Grand Old Party (GOP). Lors de son discours d’adieu au peuple américain, mardi après-midi, le 45ème président des États-Unis a indiqué que le mouvement MAGA (Make America Great Again) « ne fait que commencer ».

Pour rappel, Donald Trump fait toutefois l’objet d’une procédure en destitution, pour « incitation à l’insurrection » à la suite de l’attaque du Capitole par ses partisans le 6 janvier, et pourrait être déclaré inéligible s’il venait à être condamné lors d’un procès au Sénat. Mitch McConnell, le chef sortant de la majorité républicaine à la chambre haute, a accusé mardi Donald Trump d’avoir provoqué par ses mensonges l’assaut contre le Capitole.

Lire aussi  Test cognitif : Donald Trump met Joe Biden au défi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here