Home International Urgent – Mali: la CEDEAO maintient les sanctions

Urgent – Mali: la CEDEAO maintient les sanctions

Urgent - Mali: la CEDEAO maintient les sanctions
Urgent - Mali: la CEDEAO maintient les sanctions

Malgré la désignation et l’investiture des présidents et Vice-président de la transition au Mali, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest maintient les sanctions imposées à ce pays. Mais pourquoi un tel refus ? Vous lirez la raison si dessous.

Bien qu’ils soient investis ce vendredi 25 septembre 2020 devant la Cour suprême, Bah N’Daw et le Colonel Assimi Goïta ne verront pas les sanctions de la CEDEAO contre leur pays dont ils sont actuellement à la tête, levées.

Lire aussi  Mali: « La concertation nationale sur la transition »aura lieu, selon la junte

A travers un communiqué lu devant la presse par le président de la commission de la Communauté des Etats ouest-africains (CEDEAO), Jean-Claude Kassi Brou, les sanctions « seront levées lorsqu’un Premier ministre civil sera nommé ». L’instance sous-régionale, par ce communiqué, évoque « l’importance et l’urgence » de la nomination d’un Premier ministre civil.

Tous les yeux sont donc tournés vers l’ancien ministre de la défense du Mali, l’actuel président de la transition, Bah N’Daw, qui va nommer dans de bref délai, le Premier ministre, s’il veut bien que la CEDEAO lève les sanctions.

Lire aussi  Mali : le M5 dit non aux offres de la CEDEAO