Home International Trump mis en garde sur Twitter par un Français se prenant pour...

Trump mis en garde sur Twitter par un Français se prenant pour Buhari

Trump mis en garde sur Twitter par un français se prenant pour Buhari
Trump mis en garde sur Twitter par un français se prenant pour Buhari

Un Français a piraté le compte Twitter officiel d’une formation politique du Nigeria. Il s’est fait passer pour Muhammadu Buhari et a menacé le président Trump en simulant un message de guerre.

Connu du nom de FC Hagra, un membre faisant parti des hackers s’est fait remarquer par une blague exceptionnelle sur Twitter. Faisant usage des méthodes propres à lui, il a réussi à entrer par effraction dans le compte Twitter d’une formation politique du Nigeria. A partir de cet instant, il a imité un message de guerre à l’endroit des États-Unis au nom de Muhammadu Buhari, président de la république fédérale du Nigeria. « Je, Muhammadu Buhari, déclare la guerre aux États-Unis ce jour en promettant de détruire les citoyens adhérant à la politique de Donald Trump. @realDonaldTrump, vous avez été prévenu » lit-on dans un anglais de rue.

L’auteur de ladite publication l’a retiré peu de temps après. Mais, les autorités nigérianes n’ont fait aucune communication officielle à ce propos. Selon les confidences recueillies, l’idée serait née d’une blague entre amis. Après la blague est devenue « sérieuse » et a pris l’allure d’un défi personnel.

« Il doit être noté que, bien que ces prétendus hackers aient essayé de s’attaquer à nos ressources via des méthodes enfantines, ces jeunes criminels n’ont en aucun cas les moyens de faire face à la supériorité technologique du Nigeria. Il est impossible pour eux de nous pirater » lit-on dans une publication dont on ignore l’auteur.

Ceci a poussé le FC Hagra a attaqué certaines plateformes officielles du Nigeria. Les hackers dont la tranche d’âge est entre 13 et 24 ans ont réussi à entrer par effraction sur le site du domaine du gouvernement du Nigeria. Ils l’ont fait de même pour le site de la présidence nigériane en peu de temps.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here