HomeInternationalTogo : après la nomination de Tomégah-Dogbé à la Primature, l’opposition réagit

Togo : après la nomination de Tomégah-Dogbé à la Primature, l’opposition réagit

Togo : après la nomination de Tomégah-Dogbé à la Primature, l'opposition réagit
Togo : après la nomination de Tomégah-Dogbé à la Primature, l'opposition réagit

L’opposition togolaise a réagi à la nomination de Tomégah-Dogbé à la Primature. Elle a fait savoir que ce choix de Premier ministre par le président Faure est un non-événement.

Suite à la démission de Komi Sélom Klassou, désormais ancien Premier ministre du Togo, le président Faure Gnassingbé a nommé Mme Victoire Tomegah-Dogbé pour le remplacer. Si cette nomination au poste de Premier ministre est félicitée par une partie de la classe politique, c’est le contraire chez d’autres, précisément ceux de la DMK (Dynamique Monseigneur Kpodzro) qui continuent de revendiquer la victoire à l’issue de l’élection présidentielle dernière.

Lire aussi  Togo: 89 personnes arrêtées dans le cadre de la lutte contre la criminalité

Le mardi dernier 29 septembre 2020, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, secrétaire générale de la CDPA (Convention démocratique des peuples africains), membre de la DMK a fait savoir que « c’est la participation des femmes au service d’une dictature. Ce qui est contraire à la vision que nous avons de l’implication des femmes en politique ; nous qui nous battons pour ce droit. C’est une fuite en avant ». Cette nomination à la Primature intervient dans un contexte où dynamique a invité les populations à se mobiliser pour un grand meeting le 04 octobre prochain pour « la vérité des urnes ».

Le Dr Agbéyomé Kodjo, candidat de la dynamique qui ne cesse de revendiquer « sa victoire » n’est pas resté silencieux. Le mardi dernier, sa page Twitter, il a laissé lire ce qui suit : « Le choix de Premier Ministre par FEG est un non-événement. Son mandat est achevé. Naufragé du 22 février 2020, il n’a aucune légitimité à conduire la destinée du pays. Son seul salut c’est la transmission du pouvoir au réel vainqueur du scrutin. C’est son seul choix ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here