HomeInternationalTchad: un traitement dégradant infligé aux rebelles capturés ? L’armée réagit

Tchad: un traitement dégradant infligé aux rebelles capturés ? L’armée réagit

Tchad: un traitement dégradant infligé aux rebelles capturés ? L'armée réagit
Tchad: un traitement dégradant infligé aux rebelles capturés ? L'armée réagit

Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense nationale, des Anciens combattants et des Victimes de guerre, Daoud Yaya Brahim, a fait ce 6 mai, un point de presse sur notamment le traitement des rebelles du FACT.

Depuis quelques semaines, la situation sécuritaire à l’intérieur du pays est tendue. Des mouvements de protestation ne cesse d’exiger le retour à l’ordre constitutionnel après le décès du président Deby d’une part; l’entrée des rebelles du FACT dans la région du Kanem occasionnant des combats avec l’armée d’autre part.

L’armée nationale avait annoncé l’arrestation de plusieurs ” Terroristes du FACT”. A travers des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, des voix se sont élevées pour dénoncer le traitement de ces prisonniers de guerre.

Lire aussi  Tchad: 12 militaires tués dans une nouvelle attaque djihadiste

Selon Daoud Yaya Brahim, ministre de la Défense du pays, ces derniers reçoivent un bon traitement . ” Par rapport à ces vidéos, je pense que c’est des démagogies, une diffamation. L’armée tchadienne je vous assure elle est formée et instruite sur les droits humains”, dit-il.

Par contre, ajoute-t-il, il n’est pas question d’accepter un dialogue avec les éléments du FACT. “Ce pays est ce qu’il est et nous n’allons jamais dialoguer avec des terroristes qui ne connaissent même pas le Tchad. Je ne connais pas les rebelles mais les terroristes”,pointe le ministre.

Depuis quelque temps, des blindés sont stationnés dans certains coins de la capitale semant la psychose au sein de la population. Mais pour le ministère Daouda Yaya : ” L’ennemi est venu jusqu’au Kanem, il faudra que nos forces de défense et de sécurité qui sont allées en opération sur le terrain reviennent nous rassurer et en ce moment, les chars seront dans les casernes”.

Lire aussi  Tchad: le CMT nomme Samuel Eto'o

Relativement aux informations qui circulent sur les réseaux sociaux selon lesquelles le chef des rebelles du FACT serait arrêté, le ministre répond: ” Nous avons mis en débandade ces terroristes, certains de leurs chefs sont tombés sur le combat, certains sont en poursuite… Mais tout cela, fera l’objet d’un rapport que la gendarmerie est en train de mener donc pour l’instant, je ne peux pas vous confirmer ».

Source : TCHI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here