HomeInternationalTchad : le président Idriss Déby élevé au rang de « maréchal...

Tchad : le président Idriss Déby élevé au rang de « maréchal »

Tchad : le président Idriss Déby élevé au rang de « maréchal »
Tchad : le président Idriss Déby élevé au rang de « maréchal »

Vendredi 26 juin 2020, le président du Tchad, Idriss Déby Itno, a été élevé au grade  de maréchal par l’Assemblée Nationale. Ceci en raison de sa lutte méritée contre le terrorisme. L’annonce a été faite par le président de l’Assemblée, Haroun Kabadi.

Arrivé au pouvoir par les armes, Idriss Déby, le sexagénaire, a mené pas mal de lutte pour permettre à son pays d’être hors danger. Même en étant président de la république, l’homme est général des armées. Le dernier fait remarquable du président tchadien en exercice datait du mois de mars où il s’était rendu dans la région du lac Tchad pour piloter la riposte de l’armée après une attaque du groupe djihadiste Boko Haram contre une base tchadienne où près de 100 soldats tchadiens avaient été tués.

Lire aussi  Coronavirus: N'Djamena isolé du reste du Tchad

« Le général Idriss Déby Itno est élevé à la dignité de maréchal du Tchad pour service rendu à la Nation et les nombreuses victoires militaires remportées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays », a déclaré Haroun Kabadi, président de l’Assemblée nationale.

Cette distinction sera soutenue par le parti de la majorité présidentielle, le Mouvement patriotique du Salut (MPS), qui, à travers un communiqué, affirme M. Déby « mérite bien une telle consécration au regard de ses valeurs incontestables d’homme d’Etat ».

Mais le vote était loin de faire l’unanimité. Selon le site d’informations TchadInfos, le leader de l’opposition, le député Saleh Kebzabo n’aurait pas apprécié cela. « Ça heurte ma conscience », a laissé entendre le chef de file de l’opposition tchadienne.

Lire aussi  Tchad: mère, fils et 3 parents de l'opposant Yaya Dillo tués par un convoi militaire

Il faut noter qu’en dehors de la venue des Boko Haram dans la province du Lac, l’armée tchadienne vit au quotidien avec non seulement les altercations entre agriculteurs et éleveurs dans l’Est du pays, mais aussi avec des combats entre groupes rebelles et orpailleurs illégaux dans le Nord. Ces mérites ont valu au Tchad, sa présence dans la Force conjointe du G5 Sahel.

Rappelons qu’avant Idriss Déby, d’anciens Chefs d’Etats africains ont été élevés à ce grade qui est d’ailleurs le plus élevé dans l’armée. Parmi ceux-ci, l’ancien président de l’ex-Zaïre, Mobutu Sese Seko et son homologue de la Centrafrique, Jean-Bédel Bokassa. Tout récemment, et ce, en 2016, l’un des deux rivaux de la crise libyenne, l’ex-général Khalifa Haftar, a été élevé au rang de maréchal.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here