Home International Soro prêt à donner son âme pour la bataille démocratique

Soro prêt à donner son âme pour la bataille démocratique

Soutien de Macron à Ouattara: pour Soro,
Soutien de Macron à Ouattara: pour Soro, "la politique de l'autruche" ne passera pas

Il y a quelques jours, Guillaume Soro a annoncé qu’il n’y aura pas d’élections le 31 octobre en Côte d’Ivoire. Après cette annonce, il a affirmé être prêt à donner son âme pour la bataille démocratique en Côte d’Ivoire.

Après avoir annoncé qu’il n’y aura pas d’élection le 31 octobre en Côte d’Ivoire, l’ancien président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, Soro Guillaume, exilé à Paris depuis le 23 décembre 2019, lance des piques à certaines diplomaties étrangères qui sont restées silencieuses sur la situation que traverse la Côte d’Ivoire. « Nous ivoiriens, nous nous sommes toujours assumés. Nous donnerons nos dernières forces dans cette bataille démocratique », a-t-il averti sur sa page Twitter aux lendemains de la présidentielle.

Lire aussi  Côte d'Ivoire: reprise des manifestations contre un troisième mandat de Ouattara

« Je vois certaines diplomaties étrangères observer un silence assourdissant », a-t-il poursuivi. En réaction à ce qu’il qualifie de « silence assourdissant » de ces diplomaties étrangères, Soro Guillaume a laissé lire : « Nous, ivoiriens nous nous sommes toujours assumés, nous sommes conscients de notre rôle de locomotive de la sous-région Ouest-africaine ».

Il est à noter que Guillaume Soro est l’un des premiers leaders de l’opposition qui se sont opposés à la candidature du président Alassane Ouattara en vue de briguer un troisième mandat à la tête du pays. Une candidature qu’il qualifie d’anticonstitutionnelle. « Accepter cette situation donnera le signal au retour aux partis uniques et aux présidences à vie», a-t-il insisté.

Lire aussi  Côte d’Ivoire: Amnesty International exige la libération immédiate d'Affi N’guessan