HomeInternationalSénégal : des étudiants pro-Sonko auraient retenu un soldat en otage

Sénégal : des étudiants pro-Sonko auraient retenu un soldat en otage

Sénégal : des étudiants pro-Sonko auraient retenu un soldat en otage
Sénégal : des étudiants pro-Sonko auraient retenu un soldat en otageSénégal : des étudiants pro-Sonko auraient retenu un soldat en otage

Depuis plusieurs jours maintenant, des affrontements opposent les étudiants pro-Sonko et les soldats postés aux alentours de l’UCAD (Université Cheikh Anta Diop) depuis l’arrestation du député Ousmane Sonko.

En premier lieu, lundi 15 février dernier, il y a eu une grève au cours de laquelle de nombreux étudiants se sont mobilisés pour protester. Ils estiment que leur leader Ousmane Sonko a été « faussement accusé de viol ».

Aussi, ils se sont-ils encore mobilisés massivement. Et des rumeurs selon lesquelles un soldat aurait été retenu par des étudiants et que les soldats soient en pourparlers avec eux.

Quoi qu’il en soit, les affrontements se multiplient; alors que les soldats balancent des gaz lacrymogènes pour disperser la foule d’étudiants, ceux-ci lancent des pierres.

Lire aussi  Sénégal: mort subite d'un commerçant en plein marché, les populations en crainte

Ce mercredi, des milliers d’autres jeunes ont envahi les routes exigeant la libération de l’opposant Ousmane Sonko.

« Avant, je n’étais pas avec Sonko. Maintenant je le soutiens et je suis contre son arrestation parce qu’on en a marre de Macky Sall [le président sénégalais]. On ne veut plus voir les opposants en prison dès qu’ils s’expriment. »

« Nous avons une justice. Mais les démarches démocratiques n’ont pas été respectées, ni au niveau judiciaire, ni au niveau de l’assemblée nationale avec la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko vendredi dernier. »

Lire aussi  Coronavirus : le Sénégal confirme 91 nouveaux cas, ce vendredi

En outre, il faut savoir que l’accusation de viol et de menaces de morts qui plane sur Ousmane Sonko vient d’une femme travaillant dans un institut de beauté. Selon la femme, le leader de l’opposition l’aurait violée et c’est en se rendant au tribunal pour être entendu qu’il a été arrêté.

Bien sûr, il a réfuté toutes ces accusations et beaucoup de compatriotes sénégalais soutiennent la thèse selon laquelle tout ceci n’est qu’un coup monté contre Sonko.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here