Home International Sélection du DG OMC: le Nigeria et le Kenya présents au 2e...

Sélection du DG OMC: le Nigeria et le Kenya présents au 2e tour

Sélection du DG OMC: le Nigeria et le Kenya présents au 2e tour
Sélection du DG OMC: le Nigeria et le Kenya présents au 2e tour

Afin de désigner le prochain Directeur Général (DG) de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), une sélection a été fait. Après le premier tour, deux pays africains représentent l’Afrique. Il s’agit du Nigeria et le Kenya, ont renseigné des sources diplomatiques ce vendredi.

En vue de trouver un successeur au Brésilien, Roberto Azevedo, parti fin août de l’OMC, un an plus tôt que prévu, pour raisons familiales, en pleine crise économique mondiale, laissant l’institution en crise, huit candidatures avaient été retenues pour passer le premier tour de la sélection.

Notons que dans le rang les cinq candidatures retenues pour passer le deuxième tour, ce sont les femmes qui dominent. Il s’agit de Ngozi Okonjo-Iweala, première femme ministre des Finances et chef de la diplomatie nigériane; Amina Mohamed, ministre kényane qui a occupé des fonctions importantes au sein de l’OMC; Yoo Myung-hee, ministre sud-coréenne du Commerce.

Lire aussi  Coronavirus : nouveau pic au Nigeria

Du côté des candidatures masculines, l’on peut voir le Britannique, Liam Fox, ancien ministre du Commerce extérieur et le Saoudien, Mohammed Al-Tuwaijri, ancien pilote de chasse, ministre et banquier.

Il importe de souligner que jusque-là, aucune femme n’a dirigé l’OMC, ni aucun représentant africain. Les statuts de l’organisation ne prévoient pas de rotation géographique pour le poste du directeur général.

Lire aussi  Coronavirus: le Nigéria reçoit un vaccin russe

Deux autres rounds prévus

Notons que dans les prochaines semaines, deux autres rounds sont prévus. Là, les pays membres de l’OMC vont devoir opérer leurs choix sur les cinq candidats en lice. Ce deuxième tour permettra d’éliminer trois candidats pour laisser place aux deux restants pour passer la phase finale.

Faudra-t-il notifier que le prochain Directeur Général de l’OMC, quelle que soit sa nationalité, aura du pain sur la planche non seulement en raison de la pandémie de coronavirus qui a mis à genoux le monde, mais aussi la bataille entre les grandes puissances économiques mondiales, la Chine et les Etats-Unis.