Home International Rencontre de Paris : les propositions de Macron que Ouattara a refusées

Rencontre de Paris : les propositions de Macron que Ouattara a refusées

Présidentielle ivoirienne : la France exige les candidatures de Soro et Gbagbo
Présidentielle ivoirienne : la France exige les candidatures de Soro et Gbagbo

Au cours de la rencontre du vendredi 4 septembre dernier, Emmanuel Macron a fait des propositions au président ivoirien au sujet de l’élection présidentielle ivoirienne prochaine. Mais Alassane Ouattara s’est opposé à ces dernières.

Le vendredi 4 septembre 2020, il y a eu un déjeuner de travail entre les présidents français et ivoirien. Le président Alassane Ouattara l’a même fait savoir sur sa page Twitter : « J’ai eu un excellent déjeuner de travail avec mon ami, le Président @EmmanuelMacron. Nous nous sommes réjouis de nos convergences de vues sur la situation économique et politique en Côte d’Ivoire, notamment l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, dans un climat de paix ». Au cours de la rencontre, Emmanuel Macron a demandé à Alassane Ouattara de se retirer de la course à la présidentielle ivoirienne prochaine. C’est ce qu’a fait savoir le magazine panafricain Jeune Afrique.

Préoccupé par la situation sociopolitique que traverse la Côte d’Ivoire suite aux récentes manifestations de l’opposition en vue de dire non au troisième mandat d’Alassane Ouattara, qui ont été émaillées de violences, le Président Macron a en effet suggéré à Ouattara de « procéder à un report du scrutin afin de lui permettre, ainsi qu’à Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié, de se retirer ». Le magazine précise que Macron a invité Ouattara à se donner la possibilité de « faciliter l’ouverture d’un dialogue avec ses deux principaux opposants et de trouver un successeur pour opérer le « changement générationnel » initialement promis ». Des propositions auxquelles le président Ouattara a dit non.

Lire aussi  Manifestations en Côte d'Ivoire: le camp de Ouattara invite Soro sur le terrain

Pour rappel, le président ivoirien avait décidé de passer la main à une jeune génération, au terme de son deuxième mandat. Une décision que le président français Emmanuel Macron avait qualifié d’« historique » et a traité Ouattara d’« homme de parole et homme d’État ». Mais en août dernier, Alassane Ouattara a annoncé sa candidature pour l’élection présidentielle du 31 octobre prochain.

Lire aussi  Présidentielle ivoirienne : Guillaume Soro annoncé à Abidjan