HomeInternationalRDC: l’OMS annonce la fin de la 11° flambée de l’épidémie d’Ebola...

RDC: l’OMS annonce la fin de la 11° flambée de l’épidémie d’Ebola dans l’ouest du pays

Création d’une réserve mondiale de vaccin contre Ebola
Création d’une réserve mondiale de vaccin contre Ebola

La République Démocratique du Congo a eu raison de la onzième flambée de l’épidémie d’Ebola dans la province de l’Equateur malgré la pandémie de Covid-19. Selon l’OMS, cette dernière vague du virus a touché 119 personnes et fait 55 morts pour 75 guérisons dans la région.

Selon les informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rapportées par l’Agence Ecofin, la RDC qui fait face à la Covid-19 qui déchire le pays, a officiellement vaincu la 11e flambée de l’épidémie d’Ebola dans l’ouest du pays. Cette nouvelle vague de contamination avait commencé il y a six mois dans la province de l’Equateur, dans l’ouest du pays.

Du 1er juin 2020 à aujourd’hui, le virus d’Ebola a touché 119 personnes et fait 55 morts pour 75 guérisons, alors que l’est de la République démocratique du Congo (RDC) était déjà confronté au même fléau. Bien que la maladie ne soit pas nouvelle dans le pays dirigé par Félix Tshisekedi, la gestion de cette nouvelle flambée a été compliquée pour les autorités du pays. Une situation qui trouve sa justification dans le fait que cette 11° vague intervient alors que le pays faisait déjà face à la maladie de la Covid-19.

Lire aussi  Origine - Covid-19 : l’OMS envoie une équipe en Chine

De leur côté, les autorités congolaises ont pu vacciner plus de 40 000 personnes jugées à haut risque tout en sensibilisant plus de 3 millions de personnes sur les mesures à prendre pour éviter d’être contaminées.

« Les efforts de vaccination ont commencé quatre jours seulement après la déclaration de l’épidémie. Environ 90 % des vaccinateurs étaient issus des communautés locales. La réponse a également fait appel à l’expertise des agents de santé locaux formés lors des deux récentes épidémies en RDC », a indiqué l’OMS dans son communiqué .

Lire aussi  État d'urgence : en RDC, le président saisi officiellement le parlementaire

« Bien que la 11e épidémie soit terminée, il est nécessaire de rester vigilant et de maintenir une forte surveillance, car des flambées potentielles sont possibles dans les mois à venir. À cet égard, l’OMS et d’autres partenaires mènent actuellement des actions importantes pour améliorer les capacités opérationnelles essentielles dans la province de l’Equateur, notamment en formant les travailleurs de première ligne », ajoute le communiqué.

Il importe de souligner que cette province était déjà le site de la 9e épidémie d’Ebola en RDC, en enregistrant la moitié des cas signalés. Celle-ci avait été maîtrisée en un peu plus de trois mois en 2018.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here