HomeInternationalQuand Blé Goudé révélait pourquoi les terroristes en veulent à Ouattara

Quand Blé Goudé révélait pourquoi les terroristes en veulent à Ouattara

Quand Blé Goudé révélait pourquoi les terroristes en veulent à Ouattara
Quand Blé Goudé révélait pourquoi les terroristes en veulent à Ouattara

13 Mars 2016, 11 Juin 2020, 29 Mars 2021, 01 Avril 2021, 12 Avril 2021…cinq dates qui dessinent l’ancrage progressif et subtil du terrorisme intégriste en Côte d’Ivoire. En 2016, trois éléments d’Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) inaugurent la série des attaques terroristes en Côte d’Ivoire.

Le bilan est lourd. 22 morts, dont 16 civils, 3 militaires et les 3 terroristes. En 2020, 13 soldats Ivoiriens mourraient dans le premier assaut terroriste sur une position de l’armée Ivoirienne à Kafolo, près de la frontière Burkinabè… Le 29 Mars 2021, soit 9 mois plus tard, les assaillants récidivaient dans une double attaque à Kafolo et à Téhini, faisant cette fois moins de victimes, mais avec une audace tout aussi inquiétante.

Ces attaques se soldèrent par la mort de 4 éléments de l’armée Ivoirienne. Les 1er et 12 Avril, dans cette même région, la Côte d’Ivoire a connu ses premières explosions d’Engins Explosifs Improvisés (EEI). Comme chez les voisins du nord, et notamment au Burkina Faso, les mêmes méthodes s’appliquent.

Que cherchent les djihadistes en Côte d’Ivoire, si tant est-t-il que ce sont eux, qui se cachent véritablement derrière chacun de ces incidents sécuritaires?

Lire aussi  Rumeurs d'emprisonnement de Gbagbo et Blé Goudé: le gouvernement réagit

A cette question qui obnubile assurément l’opinion publique en Côte d’Ivoire, le témoignage de l’ex ministre de la jeunesse de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé, dans son ouvrage intitulé »De l’enfer, je reviendrai » paru en 2016.

Morceaux choisis de ses échanges dans les geôles de la DST, avec un certain Mohamed, homme à tout faire du célébrissime chef djihadiste, l’Algérien, Mokhtar Belmokhtar. »…Avant même que je formule mon souhait d’échanger avec lui sur quelques sujets, de temps à autre, en profitant de l’inattention de nos geôliers, Mohamed s’empresse de me dire qu’il était l’homme à tout faire de Mokhtar Belmokhtar, le patron de Al Mourabitoune, un Groupe djihadiste qui sévissait dans le nord du Mali et auteur de plusieurs prises d’otages. Durant les neuf mois que nous partageons à la DST, à travers des moyens de communication propres aux prisonniers, Mohamed m’apprend beaucoup sur bien de situations, dont j’avais entendu parler de loin, ou même que j’ignorais tout simplement », notait l’ex codétenu de Laurent Gbagbo à la prison de Scheveningen.

Sur les raisons qui poussent les groupes terroristes à cibler la Côte d’Ivoire, le leader des Jeunes patriotes du temps de Laurent Gbagbo révèle ces aveux de son codétenu, qui lui aurait confié que les groupes terroristes n’ont »rien contre les Ivoiriens », mais en voudraient plutôt au président Ouattara d’avoir sollicité l’appui aérien de la France pour »nous bombarder dans le nord du Mali ».

Lire aussi  CPI : une autre victoire des avocats de Gbagbo et Blé Goudé

De Janvier 2013 à 2014, la France sous le couvert de l’opération »Serval » a menée plusieurs raids aériens sur des positions des groupes djihadistes dans le nord du Mali, pour freiner la progression des islamistes sur Bamako. Une période au cours de laquelle, le chef de l’état Ivoirien, Alassane Ouattara assurait la présidence tournante de l’institution.

Si les griefs soulevés par le présumé djihadiste et que rapporte Charles Blé Goudé s’avèrent, cela ne serait que justifié par la nécessité pour le dirigeant Ivoirien d’assumer ses responsabilités de chef de l’institution, qui n’aurait pas dû, et qui n’est d’ailleurs pas resté timoré face à l’avancée fulgurante des djihadistes qui menaçaient d’effondrer l’état Malien.

Avertis par les renseignements généraux de la sous-région et de la France, les autorités Ivoiriennes devraient redoubler de vigilance pour renforcer la sécurité dans les zones frontalières de la Côte d’Ivoire.

Source : Raoul Mobio

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here