HomeInternationalProcès de Gbagbo : un juge de la CPI fait une révélation

Procès de Gbagbo : un juge de la CPI fait une révélation

Procès de Gbagbo : un juge de la CPI fait une révélation
Procès de Gbagbo : un juge de la CPI fait une révélation

Quelques jours après l’acquittement définitif de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo ainsi que son ancien collaborateur Charles Blé Goudé par la Cour Pénale Internationale, un ancien juge de l’Institution s’est prononcé sur le dossier qui aura duré plusieurs années. Il s’agit du juge Italien Cuno Tarfusser. Ce sexagénaire aujourd’hui à la retraite avait prononcé l’acquittement en janvier 2019.

A la faveur d’une interview qu’il a accordée à Radio Spreaker, cet ancien juge de la Cour Pénale Internationale a estimé qu’il n’y avait véritablement aucun élément de preuves qui permettait de condamner les différents mis en cause. Aussi, estime-t-il qu’il n’était pas surpris de la décision qui a été rendue le 31 mars dernier.

Lire aussi  Affaire Madougou: le ministre de la justice réagit aux révélations du juge Batamoussi

« Eh bien, connaissant les actes, je ne pouvais pas imaginer un résultat différent. De toute évidence, les faits graves encadrés dans le contexte des crimes contre l’humanité se sont certainement produits et ont également été prouvés. Cela ne fait aucun doute. Le problème était de voir si ces crimes sont imputables aux deux accusés. Ici, de ce point de vue, il n’y avait tout simplement aucune preuve », a fait savoir le magistrat italien.

Lire aussi  Côte d'Ivoire: la juge qui avait condamné le feu HamBak virée du gouvernement Achi

Les preuves de la procureure étaient rares…

Il a mis l’accent sur le fait qu’il y ait une « faiblesse exceptionnelle de preuves » dans ce dossier. Pour lui, « les preuves recueillies et jugées par le procureur de la République étaient pour le moins rares ». Il n’a pas manqué d’évoquer certains intérêts politiques. Il a notamment mis l’accent sur la proximité qu’il y avait entre le président français d’alors et Alassane Ouattara.

Source : LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here