Home International Présidentielle Ivoirienne : Ouattara pris en flagrant délit de gonflage des chiffres

Présidentielle Ivoirienne : Ouattara pris en flagrant délit de gonflage des chiffres

Présidentielle Ivoirienne : Ouattara pris en flagrant délit de gonflage des chiffres
Présidentielle Ivoirienne : Ouattara pris en flagrant délit de gonflage des chiffres

En Côte d’Ivoire, il est vrai que les chiffres de parrainages ne reflètent pas forcement l’électorat des candidats ou formations politiques, par contre démontrent néanmoins leur poids au plan national. Tous les candidats à la présidentielle ivoirienne qui ont procédé au dépôt de leurs dossiers de candidature à la CEI ont été soumis au même exercice de contrôle des parrains en toute transparence par la Commission.

En Côte d’Ivoire, il était question de procéder à une présentation des documents physiques du parrainage et ensuite du support numérique. Pour ce qui est de ce support numérique, il est projeté sur un écran en présence du secrétaire permanent de la CEI, M. Kouamé Adjoumani Pierre, qui est assisté du 1er secrétaire permanent adjoint, M. Emile Ebrottié et de la 2ème secrétaire permanente adjointe, Mme Henriette Lagou. Cette stratégie mise en place a permis de voir les vrais chiffres de parrains de chaque candidat. Le chiffre obtenu et présenté par le pouvoir en place le lundi 24 août, au cours du dépôt des dossiers de son candidat est : 423.190 parrains.

Lire aussi  Chris Yapi : ses révélations sur les manœuvres de Ouattara contre Umaru Sissoco

La grande surprise est que le président avait fait savoir qu’il a obtenu un million de parrainages, au cours de son meeting d’investiture au stade Félix Houphouët Boigny, le 22 août dernier. « (…) Grâce à votre soutien, votre mobilisation, nous avons obtenu le parrainage nécessaire. Ce parrainage de 1 % des électeurs est compris normalement entre 35 mille et 75 mille électeurs. Mais grâce à vous, votre candidat, Alassane Dramane Ouattara, a obtenu un million de parrainages. (…) Nous croyons à une large victoire, dès le premier tour, au soir du 31 octobre 2020. Oui ! Le 31 octobre 2020, nous allons faire un coup K.O », s’était vanté le chef d’Etat ivoirien face à ses militants enthousiasmés.

Lire aussi  Côte d'Ivoire : la Lettre Ouverte de Charles Pemont au président Ouattara

Cette grande différence qui s’observe au niveau des deux chiffres amène à se demander celui qui ment entre le RHDP et son candidat. Une question qui demeure sans réponse. De son côté, le candidat du PDCI-RDA a volé haut au-dessus du candidat du parti unifié.

L’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié a obtenu 940 000 parrains. Il s’agit donc du double du chiffre obtenu par l’actuel chef d’Etat ivoirien. Une grande différence s’observe déjà entre le chiffre annoncé lors du discours et les chiffres de la CEI. Il est donc possible qu’il y ait des surprises à la présidentielle prochaine.