HomeInternationalOuattara pour un troisième mandat ? Le porte-parole du gouvernement réagit

Ouattara pour un troisième mandat ? Le porte-parole du gouvernement réagit

Ouattara pour un troisième mandat ? Le porte-parole du gouvernement réagit
Ouattara pour un troisième mandat ? Le porte-parole du gouvernement réagit

Au sujet d’un troisième mandat pour le président ivoirien Alassane Ouattara, l’entourage de l’homme donne de la voix. Dans une interview accordée à Fraternité matin, le porte parole du gouvernement a éclairé la lanterne des uns et des autres.

A la question de savoir si le président ivoirien Alassane Ouattara sera candidat à sa propre succession pour un troisième mandat à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain, le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiemoko Touré a réagi. Dans une interview accordée à Fraternité matin, il a laissé entendre : « L’élection du 31 octobre 2020 sera le premier mandat du président Ouattara ». « Nous sommes dans une nouvelle forme de gouvernance totalement différente de la précédente. Cette nouvelle République n’a pas encore connu d’élection présidentielle », estime le ministre ivoirien de la Communication, par ailleurs porte-parole du gouvernement.

Lire aussi  Guillaume Soro : «Alassane Ouattara veut me voir en Prison?... sûrement dans la cellule voisine à la sienne»

Il ajoute que « l’élection du 31 octobre 2020 sera donc la première du genre de la troisième République. L’élection du 31 octobre 2020 sera le premier mandat du président Ouattara ». A en croire le porte-parole du gouvernement, avec la nouvelle constitution adoptée en novembre 2016, le pays est rentré dans une nouvelle République. Du coup la candidature du président Ouattara à la présidentielle du 31 octobre prochain ne viole en rien la loi fondamentale, contrairement à ce que l’opposition affirme.

Lire aussi  Prestation de serment : Ouattara parle de Laurent Gbagbo

Avec le décès, le mercredi 8 juillet dernier, de Amadou Gon Coulibaly, ancien Premier ministre ivoirien et candidat du RHDP à l’élection présidentielle prochaine, les plans du parti sont tombés à l’eau. Et comme alternative, le Conseil politique du RHDP s’est réuni le 29 juillet dernier à Abidjan pour désigner un candidat pour le parti. A l’issue de cette réunion, le choix a été porté sur l’actuel président du pays Alassane Ouattara qui a jusqu’à ce jour, jeudi 6 août pour se prononcer sur ce choix porté sur lui.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here