HomeInternational«Ouattara doit prendre l’avion pour aller chercher Gbagbo et le ramener en...

«Ouattara doit prendre l’avion pour aller chercher Gbagbo et le ramener en Côte d’Ivoire »

«Ouattara doit prendre l’avion pour aller chercher Gbagbo et le ramener en Côte d’Ivoire »
«Ouattara doit prendre l’avion pour aller chercher Gbagbo et le ramener en Côte d’Ivoire »

Après le refus de passeport à l’ancien chef d’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, le secrétaire général du FPI (GOR), Assoa Adou, est monté au créneau pour se faire entendre. Pour le SG/FPI (GOR), Gbagbo se gêne pour rien, sinon c’est Ouattara lui-même qui doit tout faire à sa place.

Depuis son acquittement par la Cour Pénale Internationale (CPI), l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, n’a pas pu se rendre dans son pays natal pour le simple fait qu’il n’a pas encore obtenu son passeport. Alors qu’il a enclenché la procédure d’obtention du passeport depuis son lieu d’exil (Belgique), il se verra refuser l’octroi de ce document précieux par l’ambassade de la Côte d’Ivoire dans ce pays. Un fait qui a touché plus d’un, notamment les pro-Gbagbo.

Lire aussi  Retour de Laurent Gbagbo bloqué: son parti reprend les choses en main

Sur cette question, Assoa Adou, Secrétaire Général du FPI (GOR), a laissé entendre qu’en temps normal, c’est le gouvernement lui-même qui devait aller récupérer l’ancien dirigeant ivoirien en Belgique.

« Laurent Gbagbo n’est pas arrivé à la Haye de lui-même ; c’est monsieur Ouattara qui l’a pris dans un avion de la Côte d’Ivoire pour aller le déposer à la Haye. Le fait même que Gbagbo soit parti à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles pour demander son passeport est scandaleux ; Gbagbo n’a pas besoin d’aller demander un passeport, c’est monsieur Ouattara qui doit prendre le même avion pour aller le chercher et le ramener en Côte d’Ivoire », a confié à Radio France Internationale (RFI), Assoa Adou.

Lire aussi  Laurent Gbagbo parle de la procédure de son retour

Il faut souligner que l’ancien chef d’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, ne pourra être ni candidat ni électeur puisqu’il a été banni de la liste électorale. Pour les siens, leur leader sera bel et bien candidat en lice pour la prochaine présidentielle, faisant savoir qu’ils iraient eux-mêmes déposer son dossier.

Pour rappel, l’élection présidentielle est prévue le 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire. Et le président Ouattara est candidat à sa propre succession.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here