HomeInternationalOMC: traitée de grand-mère, Ngozi Okonjo Iweala réagit

OMC: traitée de grand-mère, Ngozi Okonjo Iweala réagit

OMC: traitée de grand-mère, Ngozi Okonjo Iweala réagit
OMC: traitée de grand-mère, Ngozi Okonjo Iweala réagit

Alors que la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala vient d’être nommée directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), un titre de presse suisse la qualifiant de «grand-mère» a mis le feu aux poudres sur les réseaux sociaux.

Un moment historique gâché en beauté. La semaine dernière, on apprenait la nomination de Ngozi Okonjo-Iweala à la tête de la direction générale de l’Organisation mondiale du commerce. À 66 ans, l’ancienne ministre des Finances du Nigéria deviendra, à compter du 1 mars prochain, la première femme et première représentante d’un pays africain à diriger l’institution. Mais visiblement certains médias se sont arrêtés au début de son curriculum vitae, et en particuliera son âge. «Une grand-mère deviendra la cheffe de l’OMC», c’est le titre choisi ce 9 février par les journaux suisses Aargauer Zeitung et Luzerner Zeitung, repris par plusieurs éditions locales, rapporte Courrier International ce jeudi 25 février. De quoi provoquer l’indignation sur les réseaux sociaux et ailleurs.

Lire aussi  Elle séquestre sa grand-mère dans un congélateur pendant 15 ans

Après que le journal eût présenté son mea culpa, la directrice de l’OMC a accepté les excuses ce lundi où elle a officiellement pris fonction. « Je remercie toutes mes sœurs, les dirigeants de l’ONU et 124 ambassadeurs à Genève qui ont signé la pétition pour dénoncer les remarques racistes et sexistes de ce journal. Il est important et opportun qu’ils aient présenté des excuses», a tweeté Dr Ngozi « Il nous faut dénoncer ces comportements quand ils se produisent», a souligné la Nigériane âgée de 66 ans, soulignant que ce sont ces genres de clichés qu’elle dénonce dans son livre écrit avec Julia Gillard, Women and Leadership.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here