HomeInternationalMort de George Floyd: débat au Royaume-Uni autour des symboles du passé...

Mort de George Floyd: débat au Royaume-Uni autour des symboles du passé colonialiste

Mort de George Floyd: débat au Royaume-Uni autour des symboles du passé colonialiste
Mort de George Floyd: débat au Royaume-Uni autour des symboles du passé colonialiste

Les manifestations nées après la mort de George Floyd aux Etats-Unis ont lancé à nouveau, le débat autour des symboles du passé colonialiste du Royaume-Uni. Dans la soirée du mardi 9 juin dernier, les manifestants se sont rassemblés à Oxford pour protester contre le maintien d’une statue de Cecil Rhodes, colonisateur britannique du XIXe siècle.

Des milliers de manifestants ont répondu présents à ce rassemblement pour demander avec instance, le déboulonnement de la statue de Cecil Rhodes qui embellit la façade d’une des facultés d’Oxford, avec le slogan « Enlevez-la ! ». Ils affirment que l’homme d’affaires Cecil Rhodes, qui s’est enrichi des mines de diamants en Afrique du Sud au XIXe siècle, constitue la suprématie des blancs et ne rime pas avec les idéologies antiracistes d‘Oxford en 2020. Depuis cinq ans, des étudiants avaient déjà réclamé la disparition de la statue, mais une suite favorable n’a pas été donnée à leur demande.

Lire aussi  AstraZeneca: 7 morts à la suite de caillots sanguins au Royaume-Uni

Mais la colère née du meurtre commis sur George Floyd à Minneapolis par des policiers blancs, vient relancer le débat. Suite à la descente de la statue d’un marchand d’esclaves à Bristol dimanche, les manifestants demandent à ce que les statues, symboles du passé impérialiste du Royaume-uni, soient bannies des villes britanniques.

A Edimbourg et à Cardiff, les manifestants sont désormais soutenus par des élus locaux pour remiser les statues de colonialistes notoires au musée. A Londres, plus précisément à Docklands, la statue d’un propriétaire d’esclaves a été démontée. Et c’est pas fini, d’autres pourraient suivre puisque le maire de Londres, Sadiq Khan a installé une commission qui a pour mission de recenser les noms de rues et statues qui rendent hommage à des personnalités historiques controversées.

Lire aussi  Mort de George Floyd: Les lumières de la maison blanche éteintes sous la pression de la rue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here