HomeInternationalMarwane Ben Yahmed: « Laurent Gbagbo ne porte guère Soro Guillaume dans...

Marwane Ben Yahmed: « Laurent Gbagbo ne porte guère Soro Guillaume dans son cœur »

Marwane Ben Yahmed: « Laurent Gbagbo ne porte guère Soro Guillaume dans son cœur »
Marwane Ben Yahmed: « Laurent Gbagbo ne porte guère Soro Guillaume dans son cœur »

Dans son éditorial du lundi 19 avril 2021 sur les leaders politiques ivoiriens, le directeur de publication de Jeune Afrique Marwane Ben Yahmed a déclaré que l’ancien président « Laurent Gbagbo ne porte guère Soro Guillaume Kigbafori dans son cœur ».

A la question de savoir si les principaux acteurs de la politique ivoirienne ont tiré aujourd’hui les leçons du passé, le directeur de publication de Jeune Afrique Marwane Ben Yahmed a plongé dans un éditorial dans lequel il a fait un clin d’œil à l’ancien président du parlement ivoirien Soro Guillaume Kigbafori et Laurent Gbagbo dernièrement acquitté par la CPI et qui se prépare à rentrer à Abidjan.

Lire aussi  Mamadou Traoré:« Si vous comptez sur un coup d’Etat de Soro pour vous libérer de Ouattara, vous avez joué bidé »

Indexant Soro Guillaume et Henri Konan Bédié qui hier soutenaient Alassane Ouattara contre Laurent Gbagbo, Marwane Ben Yahmed estime que » les danseurs ont une nouvelle fois changé de partenaire « , affirmant que le leader de l’opposition ivoirienne Henri Konan Bédié à les yeux de Chimène pour Laurent Gbagbo qu’il vouait aux gémonies.

Continuant son propos, et parlant de Soro Guillaume Kigbafori, Marwane Ben Yahmed à fait savoir que l’ancien président du parlement ivoirien est » le janus ivoirien : Mahatma Gandhi le jour, Machiavel la nuit « . Selon lui, l’ancien apôtre de Ouattara est devenu un disciple de Bédié et de Laurent Gbagbo qui ne le porte pourtant guère dans son cœur.

Lire aussi  « Soro appelle tous les partis politiques contre Ouattara »

Est-ce à dire selon Marwane Ben Yahmed que Laurent Gbagbo est resté insensible au message de l’ancien président du parlement ivoirien à l’annonce de son acquittement ?

Pour Marwane Ben Yahmed » l’inextinguible soif de pouvoir des uns et des autres justifie tous les revirements, même si chacun prend soin de revêtir ses petites trahisons des oripeaux de la << réconciliation >>, du << pardon >> ou de l’ << humanisme >> « .

Source : AI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here