HomeInternationalMartin Fayulu à la police : «Si vous allez me tuer pour...

Martin Fayulu à la police : «Si vous allez me tuer pour le Congo, tuez moi»

Martin Fayulu à la police : «Si vous allez me tuer pour le Congo, tuez moi»
Martin Fayulu à la police : «Si vous allez me tuer pour le Congo, tuez moi»

Face à la police congolaise, l’opposant Martin Fayulu ne décolère pas. Contraint par la police à prendre un autre véhicule afin de dégager la route pour permettre la circulation apaisée des véhicules sur le boulevard Lumumba, l’opposant dit non et se dit prêt à mourir pour la République Démocratique du Congo.

Au cours de la marche de protestation contre l’installation du bourgmestre de la commune rurale de Minembwe, une marche qui n’avait pas été autorisée par le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, il y a eu un bras de fer entre l’opposant Martin Fayulu et la police. Les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) ont crevé les pneus de la Jeep de Martin Fayulu pour l’empêcher de marcher.

Lire aussi  Bénin: plusieurs présumés cybercriminels arrêtés à Porto-Novo

Arrivé à la Place Échangeur dans la commune de Limete, précisément au Groupe d’intervention mobile de la Police, ce mercredi 14 octobre 2020, Martin Fayulu exige que sa voiture soit réparée. Au cas contraire, le président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) prévient qu’il ne partira pas. « Si on ne répare pas ma voiture, je ne partirais pas d’ici. Vous me connaissez », a-t-il prévenu.

Lire aussi  Mouvement anti-Ouattara : à Bonoua, le commissaire de police se réfugie à la cour royale

La Police tente de convaincre Martin Fayulu de prendre un autre véhicule afin de dégager la route pour permettre la circulation apaisée des véhicules sur le boulevard Lumumba. Mais l’opposant martin Fayulu a catégoriquement refusé de descendre de sa voiture. Il se dit prêt à mourir pour la République Démocratique du Congo. D’un ton ferme, il a déclaré : « Si vous allez me tuer pour le Congo, tuez moi ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here