Home International Macron : son agresseur venait de donner une interview avant la claque

Macron : son agresseur venait de donner une interview avant la claque

Macron : son agresseur venait de donner une interview avant la claque
Macron : son agresseur venait de donner une interview avant la claque

Hier, le président français Emmanuel Macron a été violemment giflé par un individu, alors qu’il se trouvait au cœur de la petite ville de Tain-L’Hermitage, dans la Drôme. À cette occasion, le chef de l’État rencontrait les français lorsqu’il sera pris à partie par un homme de 28 ans. Un homme que les équipes de Quotidien ont interviewé quelques heures auparavant, sans savoir ce qu’il allait se passer.

Vêtu d’un t-shirt kaki, ayant de longs cheveux noirs, Damien T. a suscité l’indignation. Mais plus étonnant, il a été filmé et interviewé par les équipes de Quotidien, près de quatre heures avant les faits. Son ami, Arthur C. (qui finira lui aussi en garde à vue) évoque alors le déclin de la France, affirmant ensuite qu’il ne pouvait pas tout dire face à la caméra.

Lire aussi  Macron et Kagame ont assisté à un match de la Basketball Africa League

Macron, giflé par un individu d’extrême-droite

Ils ajoutent alors qu’ils ne font pas vraiment confiance à la presse, raison pour laquelle ils préfèrent se taire. Pour eux, les émissions et chaînes de télévision ont tendance à déformer tous les propos. La séquence sera alors dévoilée sur les antennes de la chaîne TMC. Quelques heures après l’entretien, Damien T. qui était le plus à droite sur l’écran, agressait Emmanuel Macron.

Lire aussi  Tchad : l'émouvant hommage de Macron à Idriss Déby

Une scène incompréhensible et détestable

Aujourd’hui, ce dernier risque trois ans de prison et 45.000 euros d’amende. La scène a été violemment critiquée par l’ensemble du spectre politique, de l’extrême-gauche à l’extrême droite. Pour tout le monde, la violence n’a clairement pas sa place en démocratie, quand bien même les gens ont des désaccords les uns avec les autres.

LNT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here