Home International Macron: « Alassane Ouattara s’est présenté par devoir » à l’élection présidentielle

Macron: « Alassane Ouattara s’est présenté par devoir » à l’élection présidentielle

Macron: « Alassane Ouattara s’est présenté par devoir » à l’élection présidentielle
Macron: « Alassane Ouattara s’est présenté par devoir » à l’élection présidentielle

De long en large, le président français, Emmanuel Macron, a abordé l’actualité sociopolitique africaine dans un entretien accordé à Jeune Afrique paru vendredi 20 novembre 2020. Interrogé sur le président Alassane Ouattara qui a été réélu pour la présidentielle du 31 octobre dernier en Côte d’Ivoire, le patron de l’Elysée n’a pas manqué de réponse. Pour le président français, Emmanuel Macron, Alassane Ouattara s’est présenté au scrutin du 31 octobre 2020 par devoir absolu. Il n’avait plus d’autres solutions.

Accusé par plus d’un d’être resté muet à propos de la candidature et la réélection du président ivoirien, Alassane Ouattara, le patron de l’Elysée, Emmanuel Macron, s’est finalement prononcé. C’était à travers une interview accordée au média Jeune Afrique.

Lire aussi  Affi N'Guessan estime que l'actuelle CEI est "monocolore"

En effet, dans ses propos, le président français voit dans la troisième mandature de Ouattara, une obligation. « Je pense vraiment qu’il s’est présenté par devoir. Dans l’absolu, j’aurais préféré qu’il y ait une autre solution, mais il n’y en avait pas », a fait savoir Macron invitant Alassane Ouattara à « œuvrer pour la réconciliation, de faire les gestes, d’ici aux élections législatives, pour pacifier son pays ».

Rappelons qu’entre temps, le président Alassane Ouattara avait rejeté toute idée de se présenter pour l’élection présidentielle. Mais suite au décès de son Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, qu’il voulait présenter pour représenter le RHDP, le président n’a vu autre solution que de se présenter lui-même à ladite élection.

Lire aussi  Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara envoie un signal à l'opposition

Alors, le président a annoncé le 06 août, lors d’une allocution à la Nation, sa candidature pour une troisième fois d’affilée, ce qui aura suscité de vives polémiques et violences en Côte d’Ivoire. Nonobstant la contestation de l’opposition, Alassane Ouattara a été réélu suite au scrutin présidentiel du 31 octobre dernier, selon le Conseil Constitutionnel, avec 94,27% voix.