Home International L’UE ouvrira ses frontières aux chinois mais pas aux russes et aux...

L’UE ouvrira ses frontières aux chinois mais pas aux russes et aux américains

L'UE ouvrira ses frontières aux chinois mais pas aux russes et aux américains
L'UE ouvrira ses frontières aux chinois mais pas aux russes et aux américains

L’Union européenne a barré la voie aux russes et aux américains dans son processus d’ouverture de ses frontières. La liste des pays dont les citoyens pourront voyager sur l’Europe à partir de Juillet prochain est désormais connue.

Suite à plusieurs jours de discussions, les membres de l’Union européenne ont pu s’entendre finalement sur la liste des pays dont les résidents seront autorisés à voyager en Europe à partir du mercredi 1er juillet prochain. Selon les informations rapportées par Les Echos, « la liste est désormais figée », mais doit être formellement adoptée par un vote dans les heures à venir.

Lire aussi  Coronavirus : la Russie opte pour des tests sur les animaux de compagnie

Toujours selon la même source, cette liste élaborée par les diplomates des pays de l’Union européenne et de l’espace Schengen contient 14 pays que sont: l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. À ces pays, s’ajoute la Chine mais sous condition de réciprocité, c’est-à-dire que Pékin doit accueillir à son tour des voyageurs européens sur son territoire.

Cependant, ce qui attire bien l’attention dans cette liste est l’absence des États-Unis, le pays le plus touché par le coronavirus, ainsi que la Russie et le Brésil. Pour cause, un critère lié à un taux de nouveaux cas de coronavirus inférieur ou égal sur les 14 derniers jours à 16 pour 100.000 habitants, a disqualifié ces pays de cette liste de l’UE. A en croire les européens, la liste doit être actualisée toutes les deux semaines.

Lire aussi  Donald Trump : Barack Obama, un président incompétent

Rappelons que de son côté, le président Donald Trump, avait interdit depuis le 13 mars passé, l’entrée aux Etats-Unis aux voyageurs venant de la plupart des pays européens dans l’optique d’endiguer la propagation du coronavirus sur son territoire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here