HomeInternationalL’OMS réagit au retour des États-Unis au sein de l’organisation

L’OMS réagit au retour des États-Unis au sein de l’organisation

L'OMS réagit au retour des États-Unis au sein de l'organisation
L'OMS réagit au retour des États-Unis au sein de l'organisation

Le chef de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Ghebreyesus, a immédiatement réagi après l’annonce des Etats-Unis de leur retour au sein de l’organisation. Il a salué l’acte de Joe Biden.

Jeudi, le spécialiste américain des maladies infectieuses, le Dr Anthony Fauci, a déclaré que les Etats-Unis s’étaient réengagés officiellement auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette annonce a réjoui le patron de l’OMS qui a salué cette décision pour son impact sur la santé mondiale. « C’est une bonne journée pour l’OMS et une bonne journée pour la santé mondiale », a déclaré Tedros Ghebreyesus, ajoutant que le rôle mondial des États-Unis est “très crucial”. « Nous vous adressons notre soutien et nos meilleurs vœux, le président Biden, le vice-président Harris, la nouvelle administration et le peuple américain, alors que vous travaillez ensemble pour sauver des vies et maîtriser la pandémie », a poursuivi Tedros.

Lire aussi  États-Unis : Kamala Harris réagit à l'appel téléphonique de Trump au sujet de la présidentielle

Dans son annonce de jeudi, Fauci a également souligné l’intention des Etats-Unis de prendre part au projet de vaccin COVAX, le plan d’accès mondial aux vaccins COVID-19 dirigé par l’OMS. Tedros a remercié les États-Unis pour leur engagement à rejoindre également le projet. « J’ai dit que nous devons travailler ensemble comme une seule famille pour garantir que la vaccination des agents de santé et des autres groupes à haut risque soit en cours dans tous les pays, au cours des 100 premiers jours de 2021. Avec votre engagement, nous sommes un pas de plus », a-t-il indiqué. Et à Tedros d’ajouter que « l’accélérateur ACT et le pilier des vaccins COVAX sont les bases d’une distribution et d’un déploiement équitables de vaccins, surmontant les barrières scientifiques, juridiques, logistiques et réglementaires ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here