HomeInternationalLégislatives en Côte d’Ivoire: les consignes fermes d’Affi N’guessan à ses candidats

Législatives en Côte d’Ivoire: les consignes fermes d’Affi N’guessan à ses candidats

Acquittement de Gbagbo et Blé Goudé: l'étrange réaction d'Affi
Acquittement de Gbagbo et Blé Goudé: l'étrange réaction d'Affi

Pour Affi N’guessan et le FPI il n’est pas question de perdre ces législatives. Le 06 Mars 2021 c’est pour bientôt. Les ivoiriens seront appelés à nouveau dans les urnes pour choisir leurs députés.

Dans les différents états majors des candidats et des partis politiques ou groupements politiques, c’est la veillée d’armes pour peaufiner les stratégies qui permettront non seulement de gagner le vote des électeurs, mais aussi de s’assurer de la transparence du scrutin et de la conformité des résultats qui seront proclamés par les instances officielles avec ceux collectés dans les bureaux de vote par les équipes des candidats.

C’est ainsi que Affi N’guessan, le président du FPI, a reçu récemment au siège de son parti ses différents candidats engagés dans ces législatives. Selon nos sources, il a été question d’instruire ces derniers sur l’organigramme type arrêté pour les différentes équipes de campagne du scrutin à venir ainsi que de la définition claire et nette du rôle de chaque acteur.

Lire aussi  Côte d’Ivoire: la réponse de Soro à la lettre de son petit-frère emprisonné

Mais le président du parti à la rose a surtout donner des consignes fermes concernant les éléments clé à surveiller de près pour maximiser les chances de victoire. Il s’agit de la communication, de la mobilisation et de l’animation, de la surveillance du scrutin et de ses résultats. « Vous pouvez faire une bonne communication, une bonne mobilisation mais souvent les élections se perdent parce que les le suivi des résultats n’est pas assuré » a déclaré Affi N’guessan. Il n’a pas manqué de relever que ce scrutin législatif a un double enjeu majeur.

Lire aussi  Côte d'Ivoire: après la mort de Bakayoko, Kablan Duncan serait aussi malade

Au plan national, il s’agira selon lui, pour l’opposition dans son ensemble de prendre le contrôle du parlement ivoirien afin d’être un contre poids réel du pouvoir exécutif. Au plan interne, il sera question de clarifier au devant de tous laquelle des tendances du FPI, pro Affi ou Gor a réellement la faveur des militants. « Tout compte fait, l’opposition ne peut se permettre de perdre ces élections, l’enjeu est trop grand », a t-il dit tout en engageant les candidats FPI à aller au charbon.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here