Home International Le message d’Hamed Bakayoko à l’opposition

Le message d’Hamed Bakayoko à l’opposition

Le message d'Hamed Bakayoko à l'opposition
Le message d'Hamed Bakayoko à l'opposition

Le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko invite l’opposition ivoirienne à retirer son mot d’ordre qui se traduit par des scènes de violence dans le pays. C’était ce samedi lors d’une rencontre qu’il a eu avec une partie de l’opposition.

À 15 jours du scrutin en Côte d’Ivoire, le Premier ministre ivoirien rencontre ce samedi les partis politiques d’opposition pour un dialogue. À cette occasion, Hamed Bakayoko a demandé aux partis d’opposition, notamment le Front patriotique ivoirien (FPI) et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI/RDA) de retirer leur mot d’ordre de boycott. À l’en croire, ces mots d’ordre sont la source de plusieurs scène de violences dans le pays.

Lire aussi  Doumbia Major lance un défi à Gbagbo

« J’invite l’opposition à retirer les mots d’ordre qui se traduisent par des actes de violence. Il est important pour notre pays d’avoir des élections à bonne date », a déclaré le Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko.

À noter que cette rencontre des partis d’opposition avec le gouvernement à la Primature n’a pas connu la présence du parti de Pascal Affi N’Guessan et de Henri Konan Bédié.

Lire aussi  Bédié: « je me présente compte tenu de la menace d’un troisième mandat de Ouattara »

A cette aubaine, le Premier ministre ivoirien a assuré la tenue sur sollicitation de l’opposition. « Je réponds à la demande de l’opposition qui a publiquement appelé au dialogue », a laissé entendre Hamed Bakayoko.

Sauf retournement de situation, la présidentielle aura lieu le 31 octobre prochain en Côte d’Ivoire. De son côté, le chef d’État ivoirien Alassane Ouattara, candidat à un 3e mandat, a confirmé vendredi, qu’il n’y aura pas de report du scrutin ou de mise sur pied d’une transition.