HomeInternationalL’Afrique se divise lentement en deux, un nouvel océan sur le point...

L’Afrique se divise lentement en deux, un nouvel océan sur le point de se former

L’Afrique se divise lentement en deux, un nouvel océan sur le point de se former
L’Afrique se divise lentement en deux, un nouvel océan sur le point de se former

A présent, les scientifiques peuvent sans doute affirmer que l’Afrique va se diviser en deux et qu’un nouvel océan va naître quand bien même ce n’est pas tout de suite. Une situation qui donne de l’inquiétude puisque avec les mesures GPS, il est possible de mesurer la vitesse de déplacement jusqu’à quelques millimètres par an.

Les plaques tectoniques d’Arabie, de Nubie et de Somalie qui se situent sous le continent se divisent et cette division va donner naissance à un nouveau continent et à un nouvel océan.

D’après les géologues, cette séparation prendra entre cinq et dix millions d’années. Là où s’opère la division des plaques est la région reculée de l’Afar en Éthiopie. Il importe de souligner que c’est l’une des zones les plus chaudes de la terre où il est possible que les températures diurnes atteignent 130 degrés Fahrenheit.

Lire aussi  Diplomatie: Biden et Ramaphosa veulent renforcer les relations USA-Afrique

L’étude de l’activité des plaques tectoniques est faite depuis bon nombre d’années, par contre les géologues ont pu mesurer l’évolution grâce à des images satellites. Le gouffre formé en 2005 s’agrandit de deux centimètres chaque année. Pouvant être vu à l’œil nu, il mesure désormais plus de 56 km.

« Avec les mesures GPS, vous pouvez mesurer la vitesse de déplacement jusqu’à quelques millimètres par an », a laissé entendre le géophysicien marin, Ken Macdonald de l’Université de Californie, Santa Barbara. « Comme nous obtenons de plus en plus de mesures du GPS, nous pouvons avoir une bien meilleure idée de ce qui se passe. »

Selon les dires de Christopher Moore, étudiant en doctorat à l’université de Leeds, il existe des preuves que la « croûte océanique » qui se forme dans la zone n’est pas la même que la croûte continentale en ce qui concerne la composition et la densité.

Lire aussi  Coronavirus : le bilan de chaque pays en Afrique au 27 mai 2020

A l’heure actuelle, les scientifiques ignorent ce qui entraîne le mouvement des plaques tectoniques. Pendant ce temps, la théorie dominante est que la chaleur extrême fait bouillonner les roches à l’endroit où les trois plaques se rencontrent.

A noter que ces failles finiront par remodeler le continent. « Le golfe d’Aden et la mer Rouge inonderont la région de l’Afar et cette partie de l’Afrique de l’Est deviendra son propre petit continent séparé », a laissé entendre Macdonald à NBC News.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here