Home International Kagamé donne une leçon aux chefs d’Etat africains qui font recours à...

Kagamé donne une leçon aux chefs d’Etat africains qui font recours à la France

Kagamé donne une leçon aux chefs d'Etat africains qui font recours à la France
Kagamé donne une leçon aux chefs d'Etat africains qui font recours à la France

Le président rwandais, Paul Kagamé ne cache pas son mécontentement envers l’altitude de certains chefs d’Etat africains qui préfèrent étaler leurs problèmes à France au lieu de chercher à les résoudre. C’était à l’occasion de sa 12ème conférence annuelle internationale sur le développement durable, le lundi 13 janvier 2020, que l’ancien Président de l’Union Africaine a montré son indignation contre cette attitude peu responsable de ses homologues africains.

On se rappelle comme si c’était hier. Ce discours du président Paul Kagamé devant ses homologues de l’Union Africaine est aujourd’hui d’actualité vu la situation sociopolitique actuelle en Côte d’Ivoire. Le chef d’Etat Alassane Ouattara, après une visite en France, est venu déposer sa candidature à un troisième mandat qui crée plusieurs manifestations meurtrières dans le pays. « Pour moi quand je regarde la télévision et je vois nos dirigeants qui devraient travailler ensemble pour résoudre ces problèmes qui affectent leurs pays et qui attendent jusqu’à ce qu’ils soient invités en Europe pour trouver une solution, c’est comme si on les fait asseoir pour étaler leurs problèmes. Il y a un problème ! », a laissé entendre Paul Kagamé devant ses pairs  l’Union Africaine.

Lire aussi  Côte d'Ivoire : des internautes de la BBC dézinguent Ouattara et son 3è mandat

Il poursuit en disant: «  Pourquoi les autres ne font pas cela ? Quelle image cela donne-t-il de nous ? de l’Afrique ? En fait, l’image que cela donne de l’Afrique est que nous ne sommes pas capables de résoudre ces problèmes. Nous sommes là pour une séance photo. Nous sommes ravis de siéger à Paris avec le président français et lui raconter nos problèmes récents. Cela n’a pas de sens que nos dirigeants ne puissent pas se réunir pour résoudre les problèmes qui affectent notre peuple ».

Rappelons qu’au Burkina Faso, face à l’insécurité qui freine le développement dans le pays, le président Roch Marc Christian Kaboré n’avait pas hésité à se rendre en France pour chercher des solutions avec le président français, Emmanuel Macron. L’objectif, demander de l’aide afin de renforcer l’armée burkinabè qui peinait à combattre les groupes djihadistes qui n’arrêtaient pas de multiplier des attaques inopinées dans le pays.

Lire aussi  Meeting de l’opposition ivoirienne: la France envoie un message fort à ses ressortissants

Le constat est presque le même du côté du président ivoirien, Alassane Ouattara, qui s’est aussi rendu en France pour pouvoir bénéficier du soutien de l’Elysée pour pouvoir faire passer son troisième mandat qualifié d’anticonstitutionnel par l’opposition en Côte d’Ivoire.