HomeInternationalHommage à Amadou Gon: les derniers mots de Ouattara à l’endroit du...

Hommage à Amadou Gon: les derniers mots de Ouattara à l’endroit du ministre

Hommage à Amadou Gon: les derniers mots de Ouattara à l'endroit du ministre
Hommage à Amadou Gon: les derniers mots de Ouattara à l'endroit du ministre

Le chef d’Etat ivoirien Alassane Ouattara, a, à l’occasion de la cérémonie d’hommage du RHDP, exprimé son immense douleur en mémoire d’Amadou Gon. A l’en croire, sa douleur est si profonde qu’il ne pourra rendre un hommage plus approprié au Premier ministre qu’après qu’il aurait récupéré.

« Ma douleur est immense, elle est profonde », a laissé entendre Alassane Ouattara, dans un bref discours. A l’occasion, le chef d’Etat ivoirien a fait savoir que la dépouille du Premier ministre défunt, Amadou Gon Coulibaly, devrait « quitter Abidjan cet après-midi pour Korhogo (nord ivoirien), la ville qu’il adorait, qui l’enthousiasmait ».

« Nous avons arrêté de faire le 40e jour du décès de Amadou Gon Coulibaly à Korhogo (sa ville natale) le dimanche 16 août 2020 », a informé Ouattara, avant d’ajouter: « D’ici là j’aurais récupéré partiellement et il me sera possible de rendre un hommage particulier à ce grand homme d’Etat ».

Dans le même temps, les militants du RHDP, venus de divers horizons ont aussi rendu un vibrant hommage au Premier ministre défunt, Amadou Gon Coulibaly, président du directoire de la formation politique, en présence d’Alassane Ouattara et son épouse. Sur une bannière portée par un portique, contenant la loge officielle, on pouvait lire : « Merci le lion, merci AGC (Amadou Gon Coulibaly) ».

Parallèlement, Ministres, présidents d’institutions et autorités administratives et politiques proches du pouvoir sont venus nombreux exprimer leur adieu au Premier ministre défunt. « Nous étions prêts pour une campagne (électorale) de grande classe, mais Dieu en a décidé autrement », a déclaré le ministre-gouverneur Robert Mambé dans un discours émotionnel. « Va en paix, frère, que la miséricorde de Dieu soit avec toi ».

Lire aussi  Investiture: Ouattara appelle à un retour de ceux qui ont quitté le RHDP

« Ce jour (hommage du Rhdp à son président du directoire du parti) est un jour de pénitence et d’épreuve, de même que le jour de son décès », a indiqué Anne Ouloto, ministre de la Salubrité et de l’assainissement. Elle poursuit, en disant que son « grand frère, le lion (comme l’on le surnomme), a cessé d’émettre son rugissement ». Mais pour elle, AGC a été bel et bien le meilleur profil désigné par Ouattara pour représenter le Rhdp à la présidentielle d’octobre 2020.

Pour Kobenan Adjoumani, un transfuge du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), ex-allié au pouvoir, le RHDP devra tout faire pour remporter cette élection dès le premier tour, car se sera « le plus bel hommage » que la formation politique puisse rendre à son illustre disparu.

Lire aussi  Guillaume Soro : «Alassane Ouattara a trahi et trompé Amadou Gon Coulibaly»

« La présence du président Ouattara à la tête du Rhdp est une source de réconfort et un gage de sécurité qui donne des frissons à nos adversaires déjà agités », a-t-il poursuivi, regrettant que des personnes mal intentionnées trouvent dans ce deuil, l’opportunité de semer la division du Rhdp avec de fausses informations. « Le Rhdp ne connaîtra pas de saignée parce que nous sommes des Houphouëtistes », a-t-il indiqué, tout en invitant les militants à redoubler d’effort pour la prochaine présidentielle dans le pays. « Où es-tu (Amadou Gon Coulibaly) , tu nous avais dit que tu es revenu prendre ta place aux côtés de Ouattara », a laissé entendre désespérément le directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo.

Ce qui est sûr, le calendrier du RHDP ne sera plus le même et de grands changements de plan doivent être opérés. Du 10 au 17 juillet 2020, un deuil national est décrété par le chef d’Etat Alassane Ouattara, à l’endroit son « fils » politique, Gon Coulibaly, un collaborateur depuis 30 ans. Il devrait être inhumé vendredi à Korhogo, sa ville d’origine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here