Home International Guinée : «Je mets en garde le Gouvernement», Alpha Condé

Guinée : «Je mets en garde le Gouvernement», Alpha Condé

Guinée: Alpha Condé traite ses opposants de
Guinée: Alpha Condé traite ses opposants de "plaisantins"

Lors du lancement d’un programme de construction de 10 000 logements sociaux, le président guinéen a haussé le ton. Il a mis en garde contre les ministres spéculateurs.

Le lundi 21 septembre dernier, le président guinéen Alpha Condé, candidat à la présidentielle du 18 octobre prochain a mis en garde contre les ministres spéculateurs. C’était au cours du lancement d’un programme de construction de 10 000 logements sociaux, qu’il a présidé par visioconférence. Il a affirmé avoir pris, depuis 2010, l’engagement d’améliorer les conditions de vie des guinéens. Il a fait savoir que le programme présidentiel de construction de logements sociaux est une initiative de partage de la prospérité et favoriser l’inclusion socioéconomique.

« Un logement décent n’est pas simplement un logement de confort et de sécurité, c’est aussi une dimension importante de la dignité humaine. Nombreux sont nos concitoyens qui vivent dans la précarité et qui ne peuvent pas trouver un logement décent qui est adapté à leur situation économique. Disposer d’un logement décent est en effet une condition d’épanouissement familial. C’est pourquoi, j’ai instruit à mon gouvernement d’inscrire la problématique du logement au rang de la plus haute priorité. L’agence guinéenne de financement de logement AGUIFIN que j’ai mise en place est l’instrument de réponse à la problématique de logements », a-t-il laissé entendre.

Lire aussi  Guinée : Alpha Condé dépose sa candidature

D’abord, les premiers à bénéficier de ce programme sont les agents de l’Etat et ensuite, les administrateurs sociaux de base. Plus précisément des cadres du ministère de la santé et de ceux du secteur de la sécurité et de la défense en ce qui concerne les maisons abordables. « Nous procéderons dans les prochains jours à la pose de la première pierre des travaux de construction des dix mille logements sociaux sur les sites devant abriter la première phase à Conakry et à l’intérieur du pays, notamment à Kindia, Mamou, Kankan et Nzérékoré. Ceci marquera officiellement les travaux de construction des logements et maisons abordables. L’État prend en charge les coûts d’aménagement du programme qui sont estimés à plus de deux cent millions de dollars (200 millions $) », a fait savoir le président Condé.

Lire aussi  3è mandat pour Alpha Condé : la France se prononce

Le président guinéen a insisté sur le fait que ce sont des acteurs qui doivent bénéficier de ces efforts du gouvernement et non des spéculateurs. « Je mets en grade le gouvernement et l’agence contre les spéculateurs. Aucune spéculation foncière ne sera tolérée. Je demande à l’AGUIFIN de veiller à l’inscription de la clause anti spéculation dans les contrats de vente de logements. Aucun logement acquis à travers ce programme ne fera l’objet de session dans 10 ans ou moins », a-t-il averti.