Home International Guillaume Soro se prononce sur le boycott actif lancé par Bédié et...

Guillaume Soro se prononce sur le boycott actif lancé par Bédié et N’guessan

Guillaume Soro se prononce sur le boycott actif lancé par Bédié et N'guessan
Guillaume Soro se prononce sur le boycott actif lancé par Bédié et N'guessan

Le leader du mouvement Générations et peuples Solidaires (GPS), Guillaume Soro s’est prononcé au sujet du boycott actif lancé par Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’guessan. Il a affirmé être en phase avec ce boycott.

L’ancien président de l’Assemblée nationale de la côte d’Ivoire, Guillaume Soro a réagi au mot d’ordre de boycott actif du scrutin présidentiel lancé, le jeudi 15 octobre 2020, par les candidats Henri Konan Bédié du PDCI-RDA et Affi N’Guessan du FPI, qui ont finalement retiré leur candidature. Ce mot d’ordre intervient dans le cadre de la désobéissance civile initiée par l’opposition ivoirienne réunie autour du président Henri Konan Bédié pour dire non à la candidature du président Alassane Ouattara en lice pour briguer un troisième mandat à la tête du pays.

Lire aussi  Présidentielle ivoirienne : la réponse de Guillaume Soro à Patricia Balme

Les deux leaders de l’opposition ivoirienne, Henri Konan Bédié et Affi N’Guessan, ont demandé le jeudi dernier à leurs partisans d’« empêcher la tenue de toute opération liée au scrutin (présidentielle 2020, ndlr) et de mettre en application le mot d’ordre du boycott actif ». Juste après ce boycott lancé, Guillaume Soro a exprimé son soutien à ces acteurs de l’opposition qui luttent contre le régime de Ouattara. Sur sa page Twitter, il a laissé lire ce qui suit : « Je me joins à eux ». Ce mot d’ordre intervient dans un contexte où la campagne électorale pour la présidentielle a démarré.

Lire aussi  Kagamé donne une leçon aux chefs d'Etat africains qui font recours à la France