HomeInternationalFrance: le port du masque bientôt obligatoire

France: le port du masque bientôt obligatoire

France: le port du masque bientôt obligatoire
France: le port du masque bientôt obligatoire

Mercredi 15 juillet 2020, le Premier ministre Jean Castex a fait savoir que le port du masque serait rendu obligatoire dans « les commerces et les lieux recevant du public » à partir du 1er août en France. Une décision vivement souhaitée aussi par le président français, Emmanuel Macron.

Vu que la pandémie de coronavirus menace de refaire surface en France, le premier ministre nouvellement installé, a jugé bon de rendre obligatoire le port de masque, ceci pour éviter les risques de transmission du virus.

Sont concernés, « les commerces et les lieux recevant du public ». Une décision qui inquiète bien les commerçants qui ne sont pas restés sans mots. Pour Hassan, un maroquinier, le port de masque obligatoire dans sa boutique, l’inquiète beaucoup.

« Généralement les gens ils viennent, ils rentrent, ils restent quelques minutes, ils partent, c’est vraiment du rapide. Donc si dans ce laps de temps on leur demande d’essayer de mettre un masque, il est possible qu’ils abandonnent en fait, qu’ils ne viennent même plus dans le magasin, qu’ils laissent tomber », a-t-il laissé entendre.

Lire aussi  Joe Biden : sa première vision après son élection à la Maison Blanche

Si l’exigence de port de masque va faire perdre la clientèle aux commerçants, ce ne sera pas le cas pour tout le monde. Cette décision du premier ministre est bien partagée par d’autres. C’est le cas de cette vendeuse de pâtisseries orientales, Lydia qui indique que « c’est pour la sécurité de tout le monde, c’est pour la sécurité du personnel aussi», a-t-elle fait comprendre avant d’ajouter qu’ «on ne sait pas d’où les clients viennent donc c’est mieux qu’ils portent un masque». A l’en croire, cette décision est loin de faire perdre la clientèle aux commerçants. «C’est pour leur sécurité aussi, ce n’est pas juste pour la notre », rassure-t-elle.

De l’autre côté, pour Amin, patron d’un bistrot parisien, pose à ses clients une question. « Mais comment peut-on boire un café avec un masque ?Peut-être on va perdre la moitié des clients ». Dans le même temps, il ajoute que quand ce sera obligatoire, il va le porter,«mais pour l’instant il n’y a rien d’obligatoire, alors je ne le mets pas ».

Lire aussi  Cameroun: la France demande la libération des détenus politiques

Il faut rappeler qu’à la veille de cette décision, et ce mardi 14 juillet, lors d’une interview, le président de la république, Emmanuel Macron a fait savoir son envie de voir le port de masque obligatoire sur toute l’étendu du territoire national. « Il faut continuer d’appliquer les gestes barrière. On voit des faiblesses. Je souhaite que, ces prochaines semaines, on rende le masque obligatoire dans les lieux publics clos », a indiqué le président.

Soulignons qu’un décret est en préparation qui doit fixer les modalités d’application de cette nouvelle règle, ainsi que le montant de l’amende en cas de son non respect.

Après avoir évoqué la date du 1er août, le Premier ministre vient tout juste d’indiquer ce jeudi que le port du masque serait rendu obligatoire dans les lieux publics clos « dès la semaine prochaine ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here