HomeInternationalFatou Bensouda : avant son départ, la Procureure de la CPI publie...

Fatou Bensouda : avant son départ, la Procureure de la CPI publie un document

Élection à la CPI : les quatre candidats en lice pour la succession de Fatou Bensouda
Élection à la CPI : les quatre candidats en lice pour la succession de Fatou Bensouda

A quelques mois de son départ de la tête de la CPI, la Procureure Fatou Bensouda publie un document. Il s’agit des Principes directeurs de l’accord relatif à l’aveu de culpabilité de son bureau.

En juin 2021, la Procureure Fatou Bensouda sera au terme de son mandat à la tête de la Cour Pénale Internationale (CPI). Et bien avant son départ, elle a publié un document comportant des Principes directeurs de l’accord relatif à l’aveu de culpabilité de son bureau. Son bureau veut « s’acquitter de son mandat de la manière la plus efficace et efficiente possible ». A en croire les informations publiées sur le site de la CPI, ces Principes directeurs de Fatou Bensouda permettront de « présenter clairement la politique du Bureau à l’égard des accords relatifs à l’aveu de culpabilité ». Donc, lors des affaires futures, ils permettront de déterminer quand il y a lieu pour l’Accusation de recourir à cette pratique.

Lire aussi  Libération de Gbagbo : voici la réaction d'Affi N'guessan

Mme Fatou Bensouda a déclaré que la publication de ce document « témoigne de l’engagement fort de son Bureau en faveur de la transparence ». « J’espère que ces principes directeurs permettront de faire le point à l’égard de tels accords entre les parties, afin d’accélérer la procédure judiciaire et de fournir au Bureau un outil supplémentaire pour s’acquitter de son mandat de la manière la plus efficace et efficiente possible », a-t-elle expliqué.

D’après les articles 64-8-a et 65 du Statut de Rome et dans le Règlement de procédure et de preuve, « un accusé peut reconnaître sa culpabilité à l’ouverture de son procès. L’aveu de culpabilité peut se faire de deux manières différentes : L’accusé peut reconnaître sa culpabilité sans avoir consulté l’Accusation au préalable ni avoir conclu un accord avec cette dernière ; Il peut également reconnaître sa culpabilité après être parvenu à un accord avec l’Accusation.»

Avant son départ acté pour juin 2020, Fatou Bensouda et son Bureau s’engagent « à poursuivre ses efforts afin de renforcer son fonctionnement au service du mandat qui lui a été confié en vertu du Statut de Rome et de rendre justice aux victimes d’atrocités ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here