Home International Etats-Unis : « Personne ne m’aime », Donald Trump

Etats-Unis : « Personne ne m’aime », Donald Trump

Etats-Unis :
Etats-Unis : "Personne ne m'aime", Donald Trump

Le locataire de la Maison Blanche déplore son faible taux d’approbation au cours de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Lors d’une conférence de presse mardi, le président américain Donald Trump a procédé à une comparaison de sa popularité à celle du Dr Anthony Fauci, expert en maladies infectieuses. Il a aussi fait savoir que personne ne l’aime.

Le républicain a fait savoir qu’il apprécie le fait que le Dr Anthony Fauci soit populaire. Par la suite, Donald Trump a demandé au journaliste qui l’a interrogé de se rappeler que l’expert travaille pour son administration. « Dans la plupart des cas, ajoute-t-il, nous avons fait ce que lui et d’autres experts nous ont recommandé ».

Rappelons que début juillet, le président américain avait laissé entendre que les USA étaient « en bonne position » concernant la crise sanitaire liée au coronavirus et avait aussi reconnu qu’il n’avait pas écouté ses experts et leurs recommandations.

Lire aussi  Coronavirus : l'Europe s'impatiente, les Etats-Unis retombent dans les flammes de l'enfer

Le républicain a par la suite vanté la « très bonne » relation entretenue avec Dr Anthony Fauci, avant de s’étonner du fait que l’expert a plus de popularité que lui, ou son administration. Egalement, il parait que le Dr Birx a plus de popularité que Trump. « Ils sont très estimés, mais personne ne m’aime ? Cela ne peut être que ma personnalité, c’est tout », a-t-il conclu.

Alors qu’il est critiqué cette semaine, l’expert s’était défendu la veille d’avoir induit le public américain en erreur concernant l’efficacité de l’hydroxychloroquine. Le président américain a aussi retweeté un certain nombre de messages qui appuient cette théorie, de même que des messages qui vantent l’efficacité de la chloroquine, critiquant directement le Dr Anthony Fauci et le traitant de « fraude ». Le réseau social de l’oiseau bleu a depuis procédé à une suppression de certains de ces tweets.

Lire aussi  Coronavirus: Trump attaque sa coordinatrice de la lutte contre le virus

Au cours d’une émission américaine, l’expert a fait savoir qu’il n’a pas lu ce qui était publié sur Twitter. « Je continuerai simplement à faire mon travail, peu importe ce qui en sortira », a-t-il ajouté. Aussi, il s’est défendu d’avoir trompé le public américain.

A noter que les USA sont critiqués en raison de leur gestion de la crise. Les Etats-Unis ont enregistré ce mardi le plus lourd bilan journalier des décès liés à la Covid-19 depuis plus de deux mois, avec près de 1.600 morts.