HomeInternationalEtats-Unis: les Noirs ciblés par un programme de stérilisation au 20ème siècle

Etats-Unis: les Noirs ciblés par un programme de stérilisation au 20ème siècle

Etats-Unis: les Noirs ciblés par un programme de stérilisation au 20ème siècle
Etats-Unis: les Noirs ciblés par un programme de stérilisation au 20ème siècle

Aux Etats-Unis, plus précisément en Caroline du Nord entre 1929 et 1974, les Noirs étaient ciblés par un programme de stérilisation. D’après une étude publiée cette semaine, ce programme correspondait à la définition d’un génocide.

Ce programme avait touché près de 7.600 hommes, femmes et enfants tantôt âgés de 10 ans, qui étaient soumis à une stérilisation chirurgicale dans le cadre de ce programme qui avait pour but de servir « l’intérêt public » en empêchant les personnes « faibles d’esprit » de se reproduire.

Le plus grand nombre des stérilisations chirurgicales était pratiqué manu militari, quand bien même certaines femmes qui n’avaient pas autre moyen de contraception y avaient recours, en se déclarant mère inapte.

Lire aussi  Les États-Unis commémorent la fin de l'esclavage ce jour

Les années 1958 à 1968 ont été examinées par une étude dont la publication a été faite dans la American Review of Political Economy. C’est une période au cours de laquelle plus de 2.100 personnes ont été stérilisées dans l’Etat.

A en croire les auteurs, les stérilisations ont connu une hausse conjointement à la taille de la population noire sans-travail, sans que les Blancs ou personnes d’autres origines sans-travail soient ciblés dans les mêmes ratios.

D’après William Darity Jr, professeur à l’université Duke et co-auteur de l’étude, « l’utilisation disproportionnée de la stérilisation eugénique en Caroline du Nord sur les citoyens noirs était un acte de génocide ».

Selon les Nations unies, le génocide implique la volonté « de détruire, ou tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux », y compris en adoptant des « mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe », a-t-il rappelé.

Lire aussi  Etats-Unis : un aviateur noir nommé le plus haut gradé de l’US Air Force

En 2010, l’Etat a installé une fondation et un fonds de dédommagement pour les victimes du programme qui sont toujours en vie.

A en croire le quotidien local The News & Observer, les premiers chèques de 20.000 dollars chacun, ont été envoyés à 220 d’entre elles en 2014.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here