HomeInternationalÉtats-Unis: le chien de Joe Biden mord un employé de la Maison...

États-Unis: le chien de Joe Biden mord un employé de la Maison Blanche

États-Unis: le chien de Joe Biden mord un employé de la Maison Blanche
États-Unis: le chien de Joe Biden mord un employé de la Maison Blanche

De retour de mise au vert après un incident de morsure, Major, le berger allemand, a de nouveau attaqué un employé du parc de la Maison-Blanche, selon CNN.

Les aventures tumultueuses du chien Major connaissent une nouvelle péripétie. Arrivé en même temps que Joe Biden au sein de la Maison-Blanche fin janvier, le berger allemand du président américain a encore fait des siennes, envoyant, selon CNN, un employé à l’infirmerie. Il y a quelques semaines, le chien issu d’un refuge, âgé de 3 ans, avait été envoyé à Wilmington (Delaware) avec son compagnon Champ, car il avait causé une « légère blessure » à quelqu’un qu’il ne connaissait pas.

Deux semaines et un entraînement particulier plus tard, Major et Champ ont fait leur retour à Washington. Mais, comme le rapporte CNN, l’efficacité de cette mise au vert se fait toujours attendre. Un employé du National Park Service, qui travaillait dans l’un des parcs de la Maison-Blanche, a été attaqué et mordu par Major et a été contraint d’arrêter son activité pour recevoir des soins.

Lire aussi  Rencontre Biden-Poutine: la Finlande veut jouer le rôle de médiateur

« 85 % des gens l’adorent »

Un porte-parole de la First Lady Jill Biden confirme : « Major est encore en train de s’habituer à son nouvel environnement et a mordu quelqu’un au cours d’une promenade. L’employé a pu reprendre son travail sans blessure. » Un témoignage anonyme ajoute que l’animal sautait, aboyait et chargeait le personnel de la Maison-Blanche et les agents de sécurité à ce moment-là.

Lire aussi  Russie: les États-Unis réagissent à l'arrestation de Navalny

Mi-mars, sur la chaîne ABC, Joe Biden déclarait que Major, jugé par certains indigne d’un président des États-Unis, avait encore un peu de mal à s’adapter à sa nouvelle vie, entouré d’un grand nombre d’inconnus. « 85 % des gens l’adorent à la Maison-Blanche. Mais je réalise que certains, et c’est compréhensible, ont peur des chiens. » Premier chien issu d’un refuge à s’installer à la Maison-Blanche, il a été adopté par les Biden fin 2018. Major avait déjà fait parler de lui fin novembre lorsque Joe Biden, déjà élu mais pas encore président, s’était fracturé le pied en jouant avec lui.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here