HomeInternationalÉtats-Unis : Art Acevedo, chef de la police de Houston, soutient les...

États-Unis : Art Acevedo, chef de la police de Houston, soutient les manifestants

États-Unis: Art Acevedo, chef de la police de Houston soutien les manifestants
États-Unis: Art Acevedo, chef de la police de Houston soutien les manifestants

Alors que les forces de l’ordre sont déployées un peu partout aux Etats-Unis pour ramener le calme, le chef de la police de Houston a pris position est s’est mis du côté des manifestants. Ces gestes lors des manifestations défraient la chronique en Amérique mais également dans le monde. A travers une interview à CNN, il a recommandé au président de la Maison Blanche de « fermer sa bouche » lorsqu’il parlait de maîtriser les manifestants.

Ce chef de Police nommé par le maire afro-américain Sylvester Turner en 2016, est un fils d’immigrants cubains. Art Acevedo apporte de l’attention depuis un certain temps à sa communication. En hommage à George Floyd, il s’est mis à genou avec les protestataires et a prié avec eux.

Par contre, il reconnait que la police de Houston a également ses brebis galeuses. « Nous avons vraiment été dans une mauvaise position l’an dernier lors d’une affaire de trafic de drogue, explique-t-il. Nous avons lancé une enquête et inculpé notre policier pour meurtre. Nos agents sont déjà responsables de leurs actes. »

L’année dernière, plusieurs personnes ont été tuées par la police à Houston. En effet, il s’agit de onze personnes. Et pendant ses six dernières semaines, onze personnes ont été tuées. Face à cette situation, des enquêtes sont lancées à l’interne. Par contre, Art Acevedo a établi des règles dans son département. « Dans mon département, vous ne pouvez pas mettre votre genou sur le cou de quelqu’un et l’y laisser pendant neuf minutes, insiste-t-il. Interdit de toucher au cou à moins que votre propre vie ne soit en danger. Nous avons le devoir d’intervenir. Si vous voyez un collègue faire quelque chose de mal vous devez intervenir et signaler. », à t-il lâché.

Lire aussi  Nigeria: un pasteur "enterre une nouvelle fois" George Floyd (photos)

Pour remédier à ce problème au niveau de la Police, il réclame une réforme de la police, et compte tenu de la contestation nationale face aux violences policières, il propose une solution : « Nous devons avoir une politique nationale pour instaurer des règles essentielles dans les départements de police afin que les 18 000 départements de polices aux États-Unis suivent les mêmes règles, soutient-il. Je ne vais pas vous dire que l’on est parfait (à Houston) car on est loin d’être parfait, mais on va continuer de chercher la perfection. Personne ne va jamais l’atteindre, mais c’est ce que la population américaine mérite. »

Bon nombre de personnes veulent l’instauration d’une loi de réforme de la police aux États-Unis qui porterait le nom de George Floyd.

Lire aussi  George Floyd: un capitaine de police abattu lors des manifestations

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here